Après un Boxing Day qui a tenu toutes ses promesses, la Premier League est de retour avec le choc Tottenham – Manchester United en tête d’affiche de cette 22e journée de Premier League. Troisième à six points du leader Liverpool, Tottenham doit battre l’équipe d’Ole Gunnar Solskjaer pour continuer à croire au titre, tandis que Manchester United peut rattraper le cinquième. Ainsi, les enjeux sont très grands pour les deux équipes. Changement d’entraineur, changement d’état d’esprit, changement de résultat. Depuis l’arrivée de Solskjaer, Manchester United s’est métamorphosé. Face à Tottenham, c’est le premier vrai test des Red Devils, nouvelle version. Une victoire leur permettrait de définitivement modifier la donne et changer le cours de leur saison.

Pour ce match qui s’annonce capital, Man Utd pourra conter sur Paul Pogba. Le milieu français avait été absent en Coupe, pour une blessure à la jambe contractée, lors de la dernière journée face à Newcastle.

« Il avait l’air bien vers la fin (de l’entraînement), alors il sera prêt. Il a rencontré quelques problèmes mais ça a été lors des dernières séances. Il devrait donc être OK », a déclaré le technicien norvégien à propos de son milieu de terrain, arrivé après ses camarades au stage des Red Devils à Dubaï. Pogba a connu une belle passe depuis l’arrivée de Solskjaer à la place de José Mourinho, renvoyé le 19 décembre, avec quatre buts et trois passés décisives en quatre rencontres. Manchester United a aligné cinq victoires, dont quatre en championnat, sous la direction de Solskjaer.

De son côté, Tottenham reste sur trois victoires consécutives en Premier League et un succès en demi-finale de la coupe d’Angleterre face à Chelsea (1-0). Si Harry Kane, Dele Alli, Christian Eriksen ou encore Son Heung-Min Son ont porté leur équipe jusqu’ici, un autre joueur s’est imposé comme un élément clé dans le dispositif des Spurs : Moussa Sissoko. Le milieu de terrain français s’épanouit enfin totalement à Tottenham. Sans faire de bruit, Sissoko a su gagner la confiance de Mauricio Pochettino. Souvent critiqué, parfois raillé par ceux qui lui reprochent des lacunes techniques, entre autres, et qui ne comprendront jamais qu’il puisse avoir la confiance de Deschamps, Sissoko est aujourd’hui indiscutable à Tottenham. Il suffit de jeter un œil à sa feuille de statistiques pour comprendre à quel point, il est important pour Mauricio Pochettino, qui voit en lui l’un de ses garants de l’équilibre entre la défense et l’attaque.

Sissoko, l’élément clé des Spurs

L’Argentin l’a déjà aligné à 16 reprises en championnat. Mieux, Sissoko n’a plus quitté son onze de départ en Premier League, depuis le 8 décembre. Toutes compétitions confondues, il a été titularisé lors de neuf des dix derniers matchs disputés par les Spurs, y compris contre le Barça en phase de groupes de la Ligue des champions (1-1). Pochettino l’a simplement fait souffler face à Tranmere (7-0), modeste formation de quatrième division, au troisième tour de la Cup. Seuls cinq joueurs affichent un temps de jeu plus important cette saison en championnat: Harry Kane, Toby Alderweireld, Hugo Lloris, Kieran Trippier et Lucas Moura.

Qu’il soit utilisé devant la défense au côté d’un autre récupérateur ou le plus souvent à droite du milieu en losange privilégié par Pochettino, Sissoko s’épanouit enfin et fait parler toutes ses qualités: puissance, verticalité, sens du combat et faculté à casser les lignes adverses par des accélérations sur quelques mètres. Seul bémol, Sissoko n’a distillé qu’une passe décisive cette saison en championnat et n’a toujours pas fait trembler les filets. Ouvrir son compteur contre MU serait un bon moyen d’entrer dans l’histoire encore un peu plus, dans le cœur de ses supporters.