Tenu en échec en ouverture de la Premier League la semaine dernière par l’AS Rivière-du-Rempart (1-1), le Cercle de Joachim pourrait être à nouveau sous pression demain face à la surprenante équipe de Roches Bois Bolton City, vainqueur du Faucon Flacq SC.
La machine curepipienne ne s’est pas encore mise véritablement en branle. Son demi-échec face à l’ASRR confirme que la bande à Bruno Randrianarivony cherche toujours ses repaires. Mais dans le camp de Joachim, on annonce que la première sortie a été un incident parcours et que tout sera mis en oeuvre pour que l’équipe se rachète demain face au néo-promu Bolton City.
« Nous jouerons notre football habituel basé sur un jeu d’attaque. Cela dit, nous apporterons les retouches nécessaires pour que l’on fonctionne encore mieux », fait ressortir l’entraîneur de Joachim.
Face à une équipe de Bolton City qui peut jouer les trouble-fête, Jimmy Buckland et consorts doivent cependant rester vigilants. Du côté de Roches Bois, le succès étriqué obtenu dans l’antre du Faucon Flacq a généré encore plus de confiance au sein de groupe.
« Cette victoire a été une source de motivation pour le groupe, surtout il s’agit de notre première sortie. Nous souhaitons rester sur cette lancée. Mais toujours est-il que notre prochain adversaire s’annonce plus costaud. Nous prendrons les dispositions appropriées afin de faire un bon résultat », souligne de son côté l’entraîneur de Bolton City, Claude Ross.
Le Curepipe Starlight SC (CSSC), au repos la semaine dernière, fera son entrée dans la Premier League cet après-midi en déplacement face à l’AS Rivière-du-Rempart. L’équipe nordiste reçoit une formation curepipienne deux fois de suite. À Anjalay, les joueurs de Tony François restent difficiles à manoeuvrer. Reste à savoir maintenant si le CSSC version Fidy Rasoanaivo arrivera à traverser ce rempart.
Après son mince succès à l’extérieur la semaine dernière, l’ASPL 2000 croisera le fer avec le Faucon Flacq SC. Certes, les protégés de Joe Tshupula n’ont pas encore vraiment trouvé leurs marques, mais ils peuvent malgré tout assurer face à la formation flacquoise.
« Nous avons eu une bonne semaine de préparation. Même face à un néo-promu, nous jouerons notre football et mettrons toutes les chances de notre côté afin d’empocher les trois points en jeu. Le groupe continue son travail et tout se passe bien, du moins pour le moment », fait ressortir Joe Tshupula.
L’AS Vacoas-Phoenix/Savanne SC s’annonce aussi intéressant à suivre pour deux équipes qui restent sur une défaite chacune pour leur match inaugural. Après avoir résisté longtemps à l’équipe port-louisienne la semaine dernière, la bande à France Pierre viendra avec la ferme intention de rectifier ses maladresses lui ayant coûté cher au final.