L’ASPL 2000 est sur la bonne voie pour se maintenir en tête à l’occasion de cette huitième journée de la Premier League prévue ce week-end. Face à l’Entente Boulet Rouge-Riche Mare Rovers, huitième au général, demain à 16h à Auguste-Vollaire, l’équipe de la capitale ne devrait pas connaître de véritable difficulté.
Le technicien port-louisien, Sydney Caëtane, reconnaît que son équipe est en roue libre actuellement, étant leader du championnat leader et qualifiée pour les demi-finales de la Republic Cup 2014, mais il demande à ses joueurs de rester concentrés sur leur objectif. « Lorsque vous êtes leader, tout le monde veut vous battre. Ce qui fait que même si vous jouez contre l’équipe la plus mal classée, il faut toujours être prudent », estime-t-il.
Les Port-Louisiens demeurent toutefois sous la menace du Pamplemousses SC, au repos forcé ce week-end. Les deux équipes possèdent le même nombre de points mais les hommes de Caëtane ont une différence de buts (+2) supérieure.
Le Curepipe Starlight SC, champion en titre, après avoir connu quelques soucis, semble s’être remis en selle, surtout après sa large victoire 5-1 aux dépens de Bolton City. La bande à Fidy Rasoanaivo aura affaire à l’AS Rivière-du-Rempart dans une rencontre qui ne devrait pas échapper aux Curepipiens.
De son côté, le Cercle de Joachim, qui joue contre Bolton City cet après-midi, doit oublier son élimination en Cup. En cas de victoire, les hommes de Joe Tshupula peuvent prendre provisoirement les commandes de la Premier League en attendant l’entrée en scène des Port-Louisiens demain après-midi. « Une victoire fera du bien aux joueurs, surtout après notre élimination. Mais c’est le football, même si on joue bien on peut perdre », fait-il ressortir.