La Premier League touche à sa fin demain avec la rencontre Curepipe Starlight SC/ASPL 2000 à 15h au New George V Stadium. Si les Curepipiens sont déjà assurés du titre, ils doivent en revanche empêcher que les Port-Louisiens ne viennent leur gâcher la fête.
Le champion contre le vice-champion. Quoi de mieux pour mettre fin à une saison 2012-13 à rebondissements. Bien que sacré à une journée de la fin après la chute de son rival port-louisien devant l’ASVP, le CSSC tentera de terminer son parcours en vrai champion, c’est-à-dire par une victoire.
Mais une joute entre ces deux formations reste toujours serrée. Si l’ASPL 2000 avait infligé au CSSC sa première défaite de la saison à l’occasion de la manche aller grâce à un but de Fabien Pithia, il convient de rappeler que les Curepipiens n’avaient eu raison des Port-Louisiens qu’à l’issue des tirs au but lors des quarts de finale de la Republic Cup.
Les hommes de Joe Tshupula viendront avec la ferme intention de décrocher une victoire. « C’est un match intéressant. Nous ne sommes certes pas champions, mais nous sommes quand même deuxièmes. Ce qui n’est pas mauvais. En ce qui concerne la rencontre de demain, les joueurs veulent terminer en beauté. Nous avons bien travaillé durant la semaine et nous saurons mettre en difficulté notre adversaire », soutient l’entraîneur port-louisien.
Les Curepipiens se remettent graduellement de leur douche froide dans la finale de la Republic Cup (défaite 0-1 face au Pamplemousses SC) une semaine auparavant et ne comptent pas rester sur deux défaites successives. « Nous avons déjà fait un post-mortem de la finale de la Republic Cup. Nous mettrons les bouchées doubles afin de terminer en apothéose », affirme Fidy Rasoanaivo, entraîneur du CSSC.
La formation de la capitale sera privée de son capitaine Jiovani Jubeau, suspendu pour accumulation de cartons, alors que l’équipe de la ville lumière sera au complet.