La dernière ligue droite amorcée, le Cercle de Joachim, leader de la Premier League, semble s’essouffler en cette période cruciale. Les Curepipiens ne comptent plus que six points d’avance sur leurs voisins du Curepipe Starlight SC. Toutefois, mathématiquement, si Joachim s’impose et que les champions sortants réalisent tout autre résultat qu’une victoire, le premier nommé sera sacré champion dès ce week-end.
Après deux matches nuls en autant de sorties, le Cercle de Joachim ne devrait pas connaître de grosses difficultés aujourd’hui face à la lanterne rouge Roche Bois Bolton City (New George V). Les deux derniers matches des coéquipiers de Percy Buckland sont contre les deux autres équipes — Curepipe Starlight, 17e journée) et ASPL 2000 — qui peuvent, avant l’entame de cette 16e journée, toujours prétendre au titre.
« C’est vrai que le championnat tire à sa fin, mais les choses deviennent plus compliquées. Les joueurs savent que rien n’est encore gagné, du moins pour le moment », fait ressortir l’entraîneur Joe Tshupula. Pour se mettre à l’abri de toute surprise, Joachim doit faire la différence cet après-midi contre les Port-Louisiens.
Derrière, le Curepipe Starlight SC donne l’impression de pouvoir revenir sur le leader. Avec six points d’écart, les champions sortants gardent un mince espoir d’un dernier revirement. Cependant, la bande à Fidy Rasoanaivo croisera le fer cet après-midi à Anjalay avec une équipe de l’AS Rivière-du-Rempart qui a le vent en poupe en ce moment, en témoignent ses deux victoires d’affilée, notamment contre l’ASPL 2000. « Nous viserons rien d’autre qu’une victoire afin de préserver nos chances dans cette dernière ligne droite », déclare pour sa part Fidy Rasoanaivo.
Le Pamplemousses SC, un peu distancé, n’aura pas un après-midi dominical facile face au Chamarel SC (Anjalay). L’équipe nordiste n’a pas été régulière ces derniers temps. En revanche, Chamarel ne cesse de collectionner des points. Sur ses deux derniers matches, la bande à Jaïrzhino L’Effronté a obtenu quatre points sur les six possibles. « Notre objectif premier est le maintien. Tant mieux si nous terminons bien placés au classement. L’équipe commence à trouver une certaine cohésion et aussi un fond de jeu. Nous continuerons à progresser », indique l’entraîneur.
Le Petite Rivière-Noire FC affrontera l’AS Vacoas-Phoenix demain au New George V Stadium. Un match a priori déséquilibré au vu des 13 points qui séparent les deux équipes. Mais attention, les Vacoassiens, qui luttent pour leur survie chez l’élite, ont enregistré un nul et une victoire lors de leur deux dernières apparitions. L’ASPL 2000 et l’Entente Boulet Rouge-Riche Mare Rovers croiseront quant à eux le fer demain à Germain-Comarmond. Une rencontre à quitte ou double. À l’aller, les Rovers avaient infligé une défaite surprise aux Port-Louisiens. Déjà en difficulté, l’équipe de la capitale devra réagir afin de terminer le championnat avec un classement à la hauteur de sa réputation.