La nouvelle saison de Premier League débute aujourd’hui et, malgré tous les changements, il est difficile d’imaginer que la bataille pour le titre ne sera pas différente de celle de la dernière campagne.

Les champions de Manchester City et Liverpool ne sont séparés que par un point et l’équipe de Jürgen Klopp a été forcée de se contenter du place de dauphin malgré une seule défaite enregistrée la saison dernière. City a de nouveau pris l’avantage dans le Community Shield dimanche dernier à Wembley, mais seulement aux tirs au but après un match nul 1-1. Si la rivalité dans la ligue doit être aussi serrée cette saison, peu de novices se plaindront après une campagne où ils ont pu apprécier un football exceptionnel de la part de la bande à Pep Guardiola et de ses rivaux du Merseyside.

Après avoir remporté deux titres de champion consécutifs, Guardiola tentera désespérément de remporter un premier titre en Champions League avec City, et son équipe est à la hauteur pour un double défi. Si son capitaine Vincent Kompany est parti pour devenir joueur-entraîneur à Anderlecht, City a investi plus de £ 60 millions dans le milieu de terrain défensif Rodri, tandis que son compatriote espagnol Angelino a renforci ses options en défense. Manchester City et la Juventus ont officialisé l’échange entre Danilo et Joao Cancelo. Passé par Benfica, Valence et Inter Milan, Cancelo n’a disputé qu’une seule saison avec la Juventus avec laquelle il a été sacré champion d’Italie. Il compte 14 sélections avec le Portugal.

Les champions d’Europe ont été silencieux sur le marché des transferts, mais l’équipe de Klopp, Virgil van Dijk en maître dans le quatuor défensif et les trois attaquants Roberto Firmino, Mohamed Salah et Sadio Mane, si dangereux, n’ont eu besoin que de peu de renforts. Rien n’a surgi pendant l’inter saison pour démontrer que City et Liverpool vont faire face à un défi nettement plus fort de la part de leurs rivaux les plus proches.

Bienvenue à Lampard

Chelsea a perdu son meilleur joueur avec le transfert d’Eden Hazard au Real Madrid. L’Américain Christian Pulisic, arrivé de Dortmund, est plein de promesses, mais il aura sûrement besoin de temps pour s’adapter.

Les supporters se sont félicités de l’arrivée de Frank Lampard, l’ancien capitaine de Chelsea, pour remplacer Maurizio Sarri à Stamford Bridge, mais le club de l’ouest de Londres étant sous un embargo sur les transferts, il est difficile d’envisager une belle performance en si peu de temps.

Tottenham Hotspur, finaliste battu de la dernière Champions League, n’a pas réussi à maintenir la pression sur les deux meneurs la saison dernière mais espère que son nouveau record de club, le milieu de terrain français Tanguy Ndombele, lui apportera une qualité supplémentaire en milieu de terrain.

Arsenal s’appuiera une nouvelle fois sur ses attaquants Alexandre Lacazette et PierreEmerick Aubameyang pour inscrire des buts. Ils ont ajouté l’attaquant ivoirien Nicolas Pepe pour un montant record, mais il est difficile de les imaginer comme un sérieux prétendant, d’autant plus que son capitaine Laurent Koscielny est parti à Bordeaux. Il a été remplacé par David Luiz en provenance de Chelsea.

De même, il est peu probable que Manchester United soit dans la course au titre malgré le renforcement de sa défense avec la signature de l’international anglais Harry Maguire, un record pour un défenseur, et la venue du défenseur Aaron WanBissaka. Ils auront pour objectif de s’améliorer davantage sous la direction d’Ole Gunnar Solskjaer et de chercher auprès des jeunes talents du club à franchir des palliers.

Les équipes de Leicester City de Brendan Rodgers et Everton de Marco Silva, qui ont toutes deux terminé la saison en force, ont conservé leurs principaux joueurs et semblent capables de se classer parmi les six premiers. Les trois clubs promus, Norwich City, Sheffield United et Aston Villa, ont des ambitions plus limitées et seront tous heureux d’obtenir une survie à leur retour chez l’élite.