Le premier trimestre 2013 a été marqué par une progression d’environ 11 % du marché officiel de la Bourse de Port-Louis et des échanges intenses se soldant par un chiffre d’affaires total (incluant celui du second marché, le Development & Enterprise Market — DEM) de l’ordre de Rs 3,24 milliards, soit presque le double du montant enregistré pour la même période de 2012 (Rs 1,69 milliard).
Le bilan de la performance du marché officiel sur la période janvier-mars 2013 indique que l’indice général, le Semdex, est passé de 1 732,06 points à 1 924,85 points, soit une hausse de 11,13 %, alors que l’indice de rendement total, le Semtri, a gagné 11,35 % (5 973,24 points) au 29 mars contre 5 364,9 points au 1er janvier 2013. La capitalisation boursière à fin mars 2013 s’établissait à Rs 195,6 milliards (+11,64 % en trois mois).
Les échanges sur le marché officiel pendant ce trimestre ont été des plus dynamiques, indiquent des données provenant de la Stock Exchange of Mauritius Ltd (SEM). Le total des transactions s’est élevé à Rs 3,02 milliards pour 198,3 millions de titres échangés. Les deux premiers mois ont été chacun marqués par des transactions dépassant le milliard de roupies. Pendant ce temps, le DEM affichait des transactions totalisant Rs 215,9 millions pour environ 1,5 million de titres échangés. Le chiffre d’affaires du DEM pour le mois de mars (Rs 88,8 millions) a été plus élevé que ceux des deux mois précédents : janvier (Rs 61,9 M) et février (69,2 M). Il faut noter que pour le premier trimestre de 2012, le marché officiel avait enregistré des échanges totaux de près de Rs 1,5 milliard pour un volume de 31,3 millions de titres. Le DEM avait réalisé un montant de Rs 225,3 millions pour un peu plus d’un million de titres.
La progression boursière du premier trimestre 2013 résulte de la bonne tenue des grosses cylindrées du marché officiel. La Mauritius Commercial Bank, première valeur en termes de capitalisation boursière, a réalisé un gain de 11,3 %, alors que la State Bank of Mauritius a progressé de 14,4 %. On observe également les taux élevés enregistrés par New Mauritius Hotels (+27 %), d’ENL Land Ltd (+23,4 %) ainsi que les performances des valeurs telles Alteo Ltd (+14 %), du groupe CIM (+12,4 %), d’Innodis (+8,6 %), de Lux* Resorts (+8,6 %), d’IBL (+7 %) et de Terra (+5,2 %).
S’agissant des investissements étrangers, on note une grosse activité à ce niveau pendant ce premier trimestre. Les achats et ventes sur le marché officiel aussi bien que sur le DEM ont atteint Rs 1,5 milliard et Rs 976,3 millions respectivement, laissant un solde positif de Rs 542,2 millions. Les transactions les plus importantes ont été signalées en février (les achats et ventes se chiffrant à Rs 1 milliard). Pour le trimestre correspondant de 2012, les investissements nets de la part des étrangers se sont élevés à Rs 116,7 millions (achats : Rs 505,4 millions ; ventes : Rs 388,7 millions).
Par ailleurs, ENL Limited, holding du groupe ENL, a annoncé cette semaine qu’elle capitalisera un montant de Rs 2,1 milliards provenant de ses réserves et qu’elle procédera, aussitôt l’aval des autorités concernées et des actionnaires obtenu, à une émission d’actions gratuites selon la formule suivante : a) 104,3 millions d’actions de préférence aux détenteurs de ce type d’actions dans la proportion de 149 nouvelles actions de préférence pour chaque action détenue ; b) 53 nouvelles actions de préférence pour chaque action ordinaire détenue ; c) distribution d’environ 108,1 millions de nouvelles actions ordinaires, soit 96 nouvelles actions pour chaque action détenue.
L’action de préférence d’ENL Limited est cotée sur le DEM et suite à l’annonce de cette émission d’actions gratuites, son cours a progressé d’environ 20 % pour atteindre Rs 4 200. Avec cette émission de nouvelles actions, le cours de l’action de préférence va être ajusté et deviendrait, selon les observateurs boursiers, plus liquides et accessibles pour les investisseurs qui s’intéressent à cette valeur.