L’indice des prix à la consommation (CPI) a enregistré une hausse de 2,5 points (+1,9%) au cours du premier trimestre 2013 pour s’établir à 137,1 points à la fin du mois dernier. Le taux d’inflation pour les douze mois se terminant en mars 2013 s’élevait à 3,6% contre 5,9% pour la même période se terminant en mars 2012.
Dans son relevé trimestriel, Statistics Mauritius indique que le CPI a augmenté de 1,1 point en janvier, de 0,9 point en février et de 0,5 point en mars 2013. Le sous-indice pour les produits alimentaires et boissons non alcoolisées a progressé de 2,2%, une hausse attribuable à la majoration des prix des légumes, du lait, de la viande, du riz, des jus/sirops et des grains. S’agissant des boissons alcoolisées et du tabac, Statistics Mauritius annonce une augmentation de 1,9% du sous-indice après la majoration des prix de la bière et du «stout».
Le premier trimestre a été également marqué par la hausse des prix du prêt-à-porter, de l’essence et du diesel, des frais de maintenance de l’équipement ménager, des services ménagers, des frais des cliniques, des honoraires des médecins et des gages dans le secteur des services, des frais de scolarité dans des institutions privées, des mets préparés par les bars/restaurants.
Si l’on exclut les boissons alcoolisées et le tabac de l’indice des prix, le taux d’inflation sur la période avril 2012-mars 2013 se situerait à 2,5% comparativement à 4,6% pour les douze mois se terminant en mars 2012.
Selon les prévisions officielles, le taux d’inflation pour l’année en cours pourrait tourner autour de 5% contre 3,9% en 2012. L’année dernière, des pays en développement comme l’Afrique du Sud (5,8%), le Botswana (7,4%), les Seychelles (7,1%) ont enregistré des taux d’inflation supérieurs à Maurice mais des pays développés ont fait mieux sous ce chapitre (États-Unis-1,7%), France – 2% et Royaume Uni (2,7%) alors que les économies émergentes ont réalisé les performances suivantes: Chine (2,6%) et  Inde (9,3%).