Les échanges commerciaux entre, d’une part, Maurice et le bloc de la SADC (Southern African Development Community) et, d’autre part, entre Maurice et les pays membres du COMESA (common Market for Eastern and Southern Africa) se sont accrus au cours du premier trimestre 2017 comparativement au niveau du trimestre correspondant de 2016.
Le dernier relevé publié par Statistics Mauritius indique que les importations de la SADC se sont élevées à Rs 5,2 milliards pour les trois premiers mois de cette année contre Rs 4,3 milliards pour la période correspondante de 2016. Les exportations vers la SADC se sont chiffrées à Rs 2,9 milliards, en baisse par rapport aux Rs 3,4 milliards pour le même trimestre de l’année écoulée. La valeur totale des échanges est passée de Rs 7,6 milliards à Rs 8,1 milliards.
Les données officielles indiquent que les importations de Madagascar ont fait un grand bond, passant de Rs 267,1 millions à environ Rs 1,2 milliard. Maurice a également accru ses importations d’Afrique du Sud, le montant grimpant de Rs 2,7 milliards à Rs 3,1 milliards. En revanche, les importations du Mozambique ont chuté, passant de Rs 260,6 millions à Rs 101,4 millions. Il en a été de même pour les importations de la Tanzanie : de Rs 272,4 millions à Rs 75,9 millions.
Les exportations mauriciennes vers l’Afrique du Sud, premier marché de l’Afrique australe, ont diminué, se chiffrant à Rs 1,3 milliard pour le premier trimestre 2017 contre Rs 1,8 milliard pour la même période de 2016. Les recettes d’exportation concernant le marché malgache ont également enregistré une réduction, de Rs 1,3 milliard à Rs 1,2 milliard. Les ventes sur le marché seychellois ont, par contre, augmenté légèrement, se chiffrant à Rs 248,8 millions contre Rs 213,6 millions pour le premier trimestre 2016.
Au niveau du bloc du COMESA, les échanges 2017 ont atteint Rs 4,6 milliards contre Rs 3,3 milliards pour le trimestre correspondant de l’année dernière. Une détérioration de la balance commerciale a été notée, avec un déficit de Rs 473 millions noté cette année contre un excédent de Rs 319 millions pour les trois premiers mois de 2016. Outre Madagascar et les Seychelles qui font aussi partie du groupe du COMESA, le Kenya est un important partenaire de Maurice. Nos exportations vers ce pays ont enregistré une hausse, passant de Rs 193,3 millions à Rs 540,2 millions. Les importations du Kenya ont également augmenté, de Rs 255,8 millions à Rs 316,8 millions.
Par ailleurs, Statistics Mauritius rapporte une progression de nos importations de l’Égypte (de Rs 169 millions à Rs 263,9 millions). On observe un affaiblissement de nos exportations vers ce pays ainsi que vers les Comores, l’Ouganda et le Zimbabwe.