Le rez-de-chaussée de la nouvelle aérogare a accueilli, jeudi le 5 septembre, tous ses premiers passagers pour le premier vol officiel sur Rodrigues. Si les passagers ont pu embarquer pour le vol MK120 de 08h50, cela ne s’est guère fait sans difficultés. Et pour cause, le filtrage du flot des véhicules — beaucoup plus conséquent que d’habitude — a donné lieu à un embouteillage (environ 20 minutes d’attente) selon les informations officielles.
Plusieurs passagers et accompagnateurs se sont donc plaints quant à l’accès au parking existant de l’aéroport. Airport Terminal Operations Ltd (ATOL) a de ce fait, dans un communiqué de presse émis le 6 septembre, expliqué que le cheminement vers les deux terminaux est dans une phase transitoire, mais que tout a été fait pour canaliser les véhicules vers le parking existant et vers le nouveau parking pour les passagers en partance pour Rodrigues. ATOL soutient qu’il compte sur la collaboration de tous pendant cette phase transitoire. Et assure qu’à partir du basculement total des opérations vers le nouveau terminal le jeudi 12 septembre, les accès au parking se feront de manière fluide et efficace.
Les premiers passagers à avoir foulé l’espace dédié dans le nouveau terminal est le couple Armance, qui s’est envolé pour son voyage de noces. Le chef commissaire de Rodrigues, Serge Clair, était également parmi les passagers. Huit comptoirs sont dédiés aux vols domestiques.
Par ailleurs, demain 9 septembre, deux vols tests, à savoir une arrivée et un départ de la compagnie Corsair International, auront lieu au sein du nouveau terminal. L’arrivée du vol Corsair numéro SS902 est prévue à 12h35 au poste 12 du nouveau terminal. Ce même avion repartira à 19h40 sur le vol numéro SS903 avec 180 passagers à son bord. À cette occasion, l’ensemble du terminal sera en configuration opérationnelle : les services de l’État, l’ensemble des partenaires de l’aéroport ainsi que la compagnie aérienne sont préparés pour accueillir ces vols tests dans les conditions optimales avant le lancement opérationnel du nouveau terminal dans son intégralité le 12 septembre. À son arrivée, l’avion accostera à une des cinq nouvelles passerelles d’où les 255 passagers pourront débarquer directement pour la première fois dans la nouvelle aérogare et ainsi profiter des nouvelles installations.
«L’objectif de cette opération est de mettre à l’épreuve chaque procédure, l’installation et l’ensemble des services de manière intégrée, et avec tous les partenaires et les passagers. Ce sera l’opportunité pour ATOL de pointer les derniers ajustements possibles avant l’ouverture de l’ensemble du nouveau terminal le jeudi 12 septembre», explique Romesh Bhoyroo, le directeur des opérations chez ATOL.