Depuis le début de la semaine, une femme a écrit l’histoire et fait la fierté au sein des services de prisons. En effet, Gunneeta Aubeeluck, qui compte 27 ans d’expérience dans le milieu carcéral, vient d’être promue au poste de Deputy Commisioner of Prisons (DCP). Cette nomination constitue un événement hors du commun à Maurice, car c’est la toute première fois qu’une femme occupe ce poste à responsabilités dans les services pénitentiaires.
Avec la confirmation de cette nomination de manière officielle, Gunneeta Aubeeluck a quitté son titre d’Assistant Commissionner of Prisons depuis lundi pour faire partie des trois autres DCP qui sont en fonction dans ce département. Gunneeta est en charge de la prison ayant le nombre le plus élevé de détenus à Maurice, en l’occurrence celle de Beau-Bassin. Elle sera aussi responsable de la mise en oeuvre des politiques ayant trait à l’administration pénitentiaire ainsi que la réhabilitation des détenus. Dans ses premiers commentaires au sujet de cette promotion, la nouvelle DCP affirme : « C’est avec un immense plaisir, une fierté et une grande satisfaction que j’ai appris ma nomination en tant que DCP. Tous mes efforts, pendant ces longues années, ont eu des résultats positifs. »
Tout en donnant l’assurance qu’elle est prête à démontrer ses capacités dans les nouvelles tâches qui l’attendent et d’assumer ses responsabilités, la DCP soutient que cette nomination est une étape importante dans l’histoire de Maurice et des Services des Prisons, car elle ouvrira la voie pour d’autres collègues féminins. De son côté, le Commissaire des Prisons, Jean Bruneau, souligne que le département des prisons est « fier » de compter parmi ses cadres une femme qui assumera des fonctions à hautes responsabilités. Et d’affirmer que le “gender issue” occupe une place de choix dans le service.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Gunneeta Aubeeluck compte une riche expérience depuis que sa carrière a débuté, en 1987, en tant que Recruit Female Officer. Très rapidement, celle-ci a en effet gravi les échelons, étant ainsi nommée Senior Officer Cadet en 1993 puis Assistant Superintendent of Prisons en 1995. Elle occupa ces fonctions pendant une période de 10 ans avant d’être promue au rang de Superintendent of Prisons. En 2011, Gunneeta Aubeeluck sera nommée Assistant Commissioner of Prisons. Depuis ses débuts, elle a occupé des postes avec d’importantes responsabilités en étant en charge de plusieurs départements carcéraux, dont le Rehabilitation Youth Centre pour les filles, la prison des femmes, le Correctional Youth Centre pour les garçons, la Richelieu Open Prison, la prison de Grande-Rivière-Nord-Ouest, celle de Petit-Verger et la prison centrale, à Beau-Bassin. Elle a aussi été responsable de l’équipe transitionnelle pour l’Eastern High Security Prison, la Prison Training School et la Prison Research and Planning Unit. Avant d’être nommée au poste de DCP, elle a été Officer in Charge de la prison centrale et de la prison des pirates.
Lors de son long parcours au sein du département des prisons, Gunneeta Aubeeluck a aussi été membre de plusieurs unités, dont la Prison Inspectorate Team, la Prison Emergency Planning Unit et la Prison Manpower Planning Unit. La promue a également une vitrine bien garnie, avec plusieurs distinctions obtenues au cours de sa riche carrière, dont le Best All Round Recruit et la President’s Good Conduct and Long Service Medal pour ses 18 années de service.
Sur le plan personnel, Gunneeta Aubeeluck est une passionnée de musique. Elle est étudiante de musique carnatique et de musique hindoustani. Elle oeuvre aussi dans le travail social et est un membre du Centre de l’océan Indien pour l’Éducation des valeurs humaines.