Un homme atteint d’une grave forme de cancer du rein a été sauvé après avoir subi une ablation du rein à l’hôpital Apollo Bramwell. Cette forme de chirurgie laparoscopique (mini-invasive) a été effectuée à Maurice pour la première fois.
Le patient, âgé de 59, souffrait d’un carcinome à cellules transitionnelles, un type de cancer potentiellement mortel qui affecte la vessie, l’uretère et le bassinet de la vessie (la partie du rein qui retient et draine l’urine).
Ce type de cancer est peu commun et les fumeurs sont ceux qui sont le plus à risque. D’autres facteurs de risques incluent l’abus des analgésiques, l’exposition aux produits pétrochimiques et au goudron, l’hérédité et la consommation excessive de café.
« Le patient avait du sang dans son urine et des examens ont démontré qu’il avait de larges tumeurs à l’intérieur de son bassinet et de sa vessie qui devaient être enlevés d’urgence. La meilleure option était une néphrectomie par rétropéritonéoscopie, une forme de chirurgie mini-invasive qui nécessite l’ablation du rein entier et de l’uretère sans entrer dans ce qu’on appelle la cavité péritonéale, espace qui contient des organes vitaux tels que l’intestin, le foie et la rate. Cette approche à l’ablation d’un rein malade se pratique dans seulement quelques centres médicaux dans le monde », explique le Dr Raghubir Bhardwaj, consultant en urologie à l’hôpital Apollo Bramwell.
Le patient, opéré sous anesthésie générale, a bien répondu au traitement. Il est sorti de l’hôpital quatre jours après l’opération.
« Cette procédure est particulièrement efficace dans ce type de cas, car elle empêche le cancer de se propager. Il y a également un faible taux de récidive du cancer. Le patient nécessitera un suivi régulier mais il se porte bien », ajoute le Dr Bhardwaj.
Le Dr Bhardwaj est spécialisé en chirurgie endoscopique et transplantation rénale. Il a été primé « Best Doctor » en 2005, alors qu’il était en poste à Apollo Chennai. Il s’est joint à Apollo Bramwell Hospital en 2011.