« Au lieu de considérer les requins comme des envahisseurs dangereux, nous devrions nous attaquer aux causes et prendre des décisions responsables », dit l’océanographe Vassen Kauppaymootoo La semaine dernière, en quatre jours, de dimanche à mercredi, deux requins de presque 500 kg ont été pêchés dans le lagon de Grand-Gaube par le même pêcheur, âgé d’une vingtaine…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In