Le ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, Mahen Seeruttun, et le directeur de Casela Ltd, Paul Williams, ont signé jeudi dernier un protocole d’accord pour un projet de préservation d’espèces endémiques. Ce projet est une initiative de Casela World of Adventures en collaboration avec les National Parks and Conservation Services.

D’une durée de cinq ans, cet accord pour la préservation d’espèces endémiques inclut un programme d’éducation et de sensibilisation du public dès le plus jeune âge. Selon le directeur de Casela, si un travail de conservation est déjà en cours au parc du Medine Group avec des espèces locales — notamment la crécerelle, la chauve-souris endémique ou les vaches créoles —, l’accord nouvellement signé permettra, dorénavant, une collaboration avec des partenaires tant sur le plan local qu’international. L’objectif, explique Paul Williams, est la conservation de la faune et de la flore endémiques.