La disparition soudaine du Professeur Abdul Kalam ne laisse personne insensible. Malgré le fait d’avoir servi son pays, l’Inde, au plus haut niveau, le Président Abdul Kalam est resté toujours un homme très simple et accessible. Homme de science et de connaissance, il a su établir un lien très solide avec des millions de ce monde, mais plus particulièrement avec la jeunesse de son pays. Il a terminé son parcours terrestre aujourd’hui, nul doute comme il l’aurait souhaité – en partageant sa vision, son expérience et sa connaissance avec les jeunes à Shillong.
Le Président Kalam, dont on se souviendra pendant longtemps encore de la visite à Maurice et son interaction avec nos jeunes, avait caressé le rêve d’être pilote. Néanmoins, c’est en tant que « rocket scientist » qu’il se fera un nom. Connu comme « India’s Missile Man », c’est avec une simplicité aiguë qu’il accomplit ses différentes responsabilités tant professionnelles que publiques. Il incarna les plus hautes fonctions de l’état indien façonné par une humilité dont devraient s’inspirer nos dirigeants.
D’ailleurs, c’est avec une sagesse et une conviction certaines qu’il déclarait lors d’une récente interview qu’un bon leader devrait posséder certaines qualités pour mener à bien sa mission; en l’occurrence une vision très claire pour son pays et peuple, une route bien tracée pour la concrétisation de cette vision, une capacité de gérer l’échec, le courage de prendre des décisions, une noblesse, assortie de transparence, dans la gestion et réussir avec intégrité tout en étant en communion constante avec le peuple.
Abdul Kalam a été une source d’inspiration pour des millions de personnes et continuera à inspirer des générations à venir. Que son âme repose en paix !