*Le rapport du Fact Finding Committee présidé par Denis Vellien, ancien magistrat de la Cour intermédiaire, cloue au pilori la MBC pour « Unfairness »
*Navin Ramgoolam confirme que le PMO entreriendra favorablement une demande d’assistance de Rehana Ameer sous le Prime Minister’s Relief Fund

Presque un an après avoir été licenciée sauvagement de son poste à la Mauritius Broadcasting Corporation, Rehana Ameer, présidente de la Mauritius Broadcasting Corporation Staff Association, pourrait être appelée à reprendre son poste. Ce développement devrait intervenir à la lumière du rapport du Fact Finding Committee sur cette affaire, présidé par Denis Vellien, ancien Senior Magistrate à la Cour intermédiaire. Ce rapport constitue un véritable Indictment contre la direction de la MBC en matière de pratiques de relations industrielles.
Ce Fact Finding Committee était le sujet de la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Paul Bérenger, à la reprise à l’Assemblée nationale des débats sur le budget 2012 en fin de matinée. Il s’est appesanti sur le fait que la MBC ayant été prise en flagrant délit d’Unfairness et d’être juge et partie, le gouvernement ne se retrouve devant nul autre choix que d’imposer la réintégration de Rehana Ameer à son poste.
Tout en se montrant pas hostile à cette proposition, Navin Ramgoolam a aussi révélé que le Prime Minister’s Office entretiendra favorablement des requêtes d’assistance sous le Prime Minister’s Relief Fund venant la syndicaliste sanctionnée injustement.