Le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth, et ses vingt-quatre ministres ont prêté serment sur la Constitution devant le Président de la République, Kailash Purryag, à la State House hier, marquant ainsi leur entrée officielle en fonction. La cérémonie officielle, suivie d’une réception, s’est déroulée dans une ambiance de détente et de festivités avant que ne commencent les choses sérieuses, dès aujourd’hui, lorsque les ministres prendront connaissance des dossiers qui les attendent.
La salle d’honneur de la State House a accueilli la foule des grands jours hier, prise d’assaut près d’une demi-heure avant le début de la cérémonie à 14 h par les invités, proches, partisans et sympathisants, ainsi que les membres de la presse. Beaucoup de personnes ont dû suivre la cérémonie debout.
La dernière personnalité à arriver dans la salle a été le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth. La cérémonie de prestation de serment a débuté après que la fanfare policière a joué l’hymne national. Le chef du gouvernement a été le premier à prêter serment sur la Constitution, suivi du Deputy-Prime Minister, Xavier-Luc Duval, des Senior Ministers et des autres ministres en fonction de la hiérarchie protocolaire. Ils ont chacun prononcé deux serments, certains avec émotion et tâtonnements, et d’autres avec plus d’assurance, avant de signer le livre officiel et recevoir les félicitations du Président de la République. Le dernier ministre à prêter serment, après une cinquantaine de minutes, a été Soodesh Callichurn, ministre du Travail, des Relations industrielles, de l’Emploi et de la Formation.
La cérémonie a été suivie de la traditionnelle photo du Cabinet autour du Président de la République et du Premier ministre sur le perron de la State House. Nombre de ministres, à commencer par le Premier ministre lui-même, n’en étaient pas à leur première photo de l’équipe gouvernementale.
Les ministres se sont ensuite livrés de bon coeur à l’exercice de déclarations aux médias. Le Premier ministre a fait comprendre qu’il avait privilégié les compétences pour former son gouvernement, tout en prenant en considération la dimension arc-en-ciel de Maurice. Conformément à la Constitution, il s’est assuré que la population entière se sente partie prenante du gouvernement. « Il n’y a pas de période grâce. Nous avons déjà commencé à nous mettre à l’oeuvre », a-t-il lancé aux journalistes qui l’interrogeaient.
C’est un SAJ très à l’aise et décontracté que les invités de la State House ont découvert après la cérémonie officielle et la séance photo à l’intention des médias. Il est retourné dans la salle où avait eu lieu la cérémonie officielle plus tôt, en compagnie du Président de la République. Les deux personnalités sont restées assises durant plus d’une heure, l’une à côté de l’autre, répondant chacune aux invités venus les saluer et féliciter Sir Anerood Jugnauth. Ce dernier était très accessible, particulièrement pour les médias qui l’interrogeaient sur la victoire de l’Alliance Lepep aux législatives et sur son programme gouvernemental. Le Premier ministre n’a cessé de parler de sa victoire en faisant ressortir qu’il savait depuis au moins deux semaines qu’il allait former le prochain gouvernement. Tout cela se déroulait sous le regard de Kailash Purryag, qui répondait lui aussi à des journalistes. Les deux hommes se sont quittés presque une heure plus tard, le Premier ministre se faisant raccompagner par le Président jusqu’à la porte de sortie. À son retour, le Président a eu un bref aparté avec le vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun.
Les nouveaux ministres se sont quant à eux livrés de bonne grâce à des séances photo aux sollicitations des membres de leurs familles et sympathisants avant de quitter la State House dans leurs voitures officielles.