Et de trois pour Ramapatee Gujadhur. La dernière manche du championnat des 4-ans est aussi revenue à cet entraîneur après les deux victoires de Kremlin Captain, qui s’était déjà offert le titre il y a quelques semaines. Roman Manner, à la faveur d’une bonne monte de Daniel Moor, qui a su bien doser les efforts de sa monture, a renvoyé Top Jet à ses études.
Jeanot Bardottier avait choisi Dustan, mais il fallait tenir en ligne de compte le facteur valeur-poids vis-à-vis de ses adversaires, qui étaient mieux classés que lui au niveau de l’échelle des valeurs. Top Jet était le plus avantagé, mais Roman Manner n’était pas en reste.
On avait trouvé ce dernier en progrès à l’entraînement et il arborait une robe améliorée. Le seul point d’interrogation était sa tenue sur la distance. On avait aussi pensé qu’il pouvait mener les opérations, mais on ne pouvait s’avancer sur le fait qu’il ne se montrerait pas ardent. Et c’est là où l’entraînement entre en jeu. Le cheval a sûrement travaillé comme il se doit pour ne pas être trop fresh pour la course.
Si on regarde de plus près le déroulement de la course, on dira que Daniel Moor fit un grand pas vers la victoire quand il ne fut pas inquiété à l’avant. Si la première partie (450m) du parcours fut menée à un bon rythme, le cavalier australien put par la suite ralentir en tête de montée.
Top Jet avait pris la foulée d’Independence, qui n’avait pas insisté quand son jockey s’est rendu compte que la toque jaune de Ramapatee Gujadhur était plus véloce, de peur que son cheval ne soit ardent dans le parcours.
Brandon Lerena avait pris les dispositions nécessaires pour suivre dans une position avancée, pour ne pas être piégé par un manque de rythme. La cravache de Ricky Maingard durcit davantage la course pour Dustan en forçant ce dernier en troisième voire quatrième épaisseur dans la descente. Il bénéficia de la présence de Freezing Point pour le faire.
Roman Manner accéléra légèrement au début de la descente. Une bonne décision car cela lui permit de prévenir de toute attaque venant de ses poursuivants. Mais aucun adversaire ne put vraiment l’inquiéter, Top Jet progressait tranquillement à son rythme pour repousser l’offensive de Dustan. Independence fut déboîté aux environs des 650m et Top Jet se retrouva en troisième épaisseur. Roman Manner était encore plein de ressources pour aborder les 500 derniers mètres.
Dustan était sous la cravache de Jeanot Bardottier vu qu’il avait été quelque peu coupé dans son action quand il dut être repris pour ne pas trop voyager à l’extérieur. Top Jet fit illusion dans le dernier virage pour inquiéter le meneur. Independence était aussi présent et n’avait pas encore dit son dernier mot.
Top Jet versa à l’intérieur. Puis ce fut au tour de Roman Manner de se diriger vers le milieu de la piste. Independence fut alors redirigé vers l’intérieur pour continuer sa route. Roman Manner tint bon et permit à Daniel Moor d’enregistrer sa première victoire dans une épreuve principale.
Ramapatee Gujadhur retrouvait des couleurs avec son doublé de la journée. Il se permit de reprendre ses distances face à ses adversaires dans la course au titre. La casaque bleu et écharpe rouge venait de briller une nouvelle fois dans une épreuve principale et assurait sa mainmise sur les courses importantes.