Dans une affaire où l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam est cité, cette fois-ci pour un prêt de Rs 40 millions qui lui a été accordé pour l’achat de son bungalow à Roches-Noires, la cour de Curepipe a tranché hier en faveur des ex-membres du Credit Committee de l’ex-Bramer Bank. Hassam Vayid, ex-président du Credit Committee de l’ex-Bramer Bank, Yatemani Gujadhur, ex-membre non-exécutif, ont été blanchis en cour. La charge provisoire de conspiracy to defraud retenue contre eux a été rayée par la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing.
Hassam Vayid, 77 ans, et Yatemani Gujadhur, 73 ans, appréhendés dans le sillage de l’enquête sur le prêt de Rs 40 M accordé à Navin Ramgoolam, le 18 novembre 2010, pour l’achat de son bungalow à Roches-Noires, faisaient l’objet d’une charge provisoire de conspiracy to defraud. Ils étaient représentés par Me Imtihaz Mamoojee et Mooloo Gujadhur. Lors de l’appel de l’affaire hier, la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing, qui a présidé cette audience en cour de Curepipe, a rayé la charge provisoire retenue contre eux.
Par ailleurs, Shivananda Poolay Mootien, autre ancien membre non exécutif du Credit Committee de l’ex-Bramer Bank, qui fait également l’objet d’une charge provisoire de conspiracy to defraud, sera quant à lui fixé sur son sort à une date ultérieure. Le Parquet devra faire connaître sa position sur la motion de radiation de charge de son avocat. Selon les limiers du CCID en charge de cette enquête, l’ex-PM ne répondait pas aux critères requis pour l’octroi de ce prêt et les documents sur lesquels le comité se serait basé n’avaient aucune pertinence pour cette transaction.