La Mauritius Post and Cooperative Bank Ltd (MPCB) a logé une plainte en réclamation contre la Triolet Multipurpose& Agro Mechanical Co-operative Society Ltd et autres à la division commerciale de la cour suprême dans laquelle l’établissement bancaire avait demandé qu’une somme de Rs. 31,944,078.69 lui soit remboursée. Ce montant représente des prêts accordés à la société coopérative, défenderesse N° 1, et comprend également la somme de Rs 7,1 remis comme garantie aux défendeurs Nos 2 à 5, qui sont tous de la famille Seepaul, tout comme d’ailleurs les défendeurs Nos 6, 7 et 8.
La plainte a été logée en octobre 2013, mais, au décompte final, le juge Gérard Angoh, qui a entendu le procès, a conclu que la somme de Rs 24 millions était la plus appropriée en la circonstance. A souligner que le Registrar des sociétés coopératives a été assigné comme co-défendeur dans le procès.
Selon Sanraj Luximon, le Head of Recovery de la banque, le premier prêt accordé par la MPCB aux défendeurs remonte à octobre 2003. Le montant accordé était alors de Rs 16 millions. Au 27 janvier 2013, la somme due s’élevait à Rs 31,944,078.69
Après avoir entendu les témoignages, le juge Angoh a estimé que le montant que doit rembourser la société coopérative défenderesse doit s’élever à Rs 17 122 711. En outre, quatre des sept autres défendeurs doivent rembourser les Rs 7,1 millions qui représentent la somme avancée par la banque comme garantie.