Un exercice de simulation d’incendie s’est déroulé à la station-service Shell de Floréal la semaine dernière, pour tester le niveau de prévention des catastrophes dans la manipulation de produits inflammables, tels le carburant et le gaz. Cet entraînement pratique d’envergure a été organisé par Vivo Energy Mauritius, la société distribuant et commercialisant des carburants et lubrifiants de la marque Shell, en collaboration avec les services des pompes à incendie, la police et le ministère de la Santé.
Devenir l’entreprise la plus respectée en Afrique, c’est ce que vise Vivo Energy. Cette ambition se traduit par l’application stricte des normes internationales en matière de santé, de sûreté, de sécurité et d’environnement (HSSE). Cet engagement faisant partie intégrante de ses opérations, Vivo Energy Mauritius s’applique quotidiennement à accroître ses performances dans le respect de la politique et des pratiques HSSE. « Nous avons la volonté de faire perpétuer la culture de ‘zéro accident’ au sein de la société, en responsabilisant chacun des collaborateurs, sous-traitants et autres partenaires », soutient le Managing Director de Vivo Energy Mauritius, Kiran Juwaheer.  Au 24 mai 2015, Vivo Energy avait atteint 1 196 jours sans incident et souhaite encore et toujours améliorer son niveau de préparation aux risques. La simulation a été l’occasion pour les différents services concernés de mettre à l’épreuve, avec les procédures internes de Vivo Energy Mauritius, le plan d’intervention d’urgence. L’exercice était basé sur un scénario d’incendie impliquant un camion-citerne au moment du déchargement de carburant à la station-service Shell de Floréal. Il a mobilisé l’ensemble du personnel chargé des opérations à la station-service, y compris les collaborateurs affectés aux différents services du Boulevard de Floréal : QuickFix Express, Food Lovers Market, Concorde et Dry Cleaning. Le scénario a impliqué un bilan fatal pour un pompiste et des blessures graves chez deux de ses collègues. Également prévus, des écoulements de carburant formant des nappes, que les services de secours ont maîtrisé avec succès. Un debriefing sur les points positifs et les points à améliorer a clôturé l’exercice. Outre les dispositions pour une intervention rapide et efficace en cas de catastrophe, la politique de sécurité en vigueur chez Vivo Energy Mauritius couvre aussi l’aspect formation pour une mise à niveau continue de ses collaborateurs eu égard aux dernières connaissances et pratiques.