Le ministre des Arts et de la Culture, Mookhesswur Choonee, a annoncé le renvoi du Festival International Kreol (FIK) initialement prévu pour décembre à l’année prochaine. C’était lors d’une conférence de presse au Centre Culturel Chinois (CCC) à Bell-Village, à l’issue d’une rencontre avec des membres d’associations socioculturelles, de speaking unions et de centres culturels, dans le cadre de la célébration de Divali et de l’arrivée des premiers travailleurs engagés à Maurice.
« Desam pou tro so, nou pa le organiz enn aktivite ki paret tro pro sertenn person », a déclaré Mookhesswur Choonee. Dans la même foulée, il a aussi annoncé l’annulation de Bhojpuri Extravaganza, organisé par la Bhojpuri Speaking Union (BSU) et prévu pour le 1er novembre.
Selon le programme diffusé par le ministère des Arts et de la Culture, Bhojpuri Extravaganza, s’étendant sur six heures, devait voir la participation d’artistes locaux et étrangers. Le festival Bhojpuri Mohatsav est toutefois maintenu, car « la BSU travaille dessus depuis plus d’un an », a-t-il indiqué. Une conférence internationale de bhojpuri est prévue à cet effet, l’ouverture étant prévue pour le jeudi 30 octobre à 17 h à l’auditorium du Mahatma Gandhi Institute (MGI) alors que le lendemain, les conférenciers se retrouveront au S. Bharati Hall du MGI de 9 h à 17 h. Le 3 novembre, le Rabindranath Tagore Institute (RTI) accueillera une exposition intitulée « The glories of Bihar ». La finale du Bhojpuri Drama Festival est prévue pour le 6 novembre alors que les dates et lieux d’un éventuel Bhojpuri Film Festival ne sont pas encore confirmés.
Durant cette même période, le MGI accueillera également une conférence internationale d’hindi organisée conjointement par le gouvernement indien et le World Hindi Secretariat, dont le siège se trouve à Maurice. L’ouverture de cette conférence aura lieu le 29 octobre à 16 h au Centre Indira Gandhi for Indian Culture (IGIC), à Phoenix. Les travaux se tiendront sur trois jours, du 30 octobre au 1er novembre.
L’auditorium Octave Wiehe de l’Université de Maurice (UoM) accueillera quant à lui la GOPIO (Global initiative for people of Indian origine) International Youth Conference, le 31 octobre. Le lendemain, l’aile féminine de GOPIO International prévoit une conférence sur les femmes et une exposition, à l’IGCIC. Cette exposition est proposée par l’International Council for Cultural Affairs (ICCA) du gouvernement indien. Une food mela aura lieu le même jour. Les activités organisées par GOPIO International marquent les 25 ans d’existence de cette organisation. Son président, Mahen Utchanah, est aussi le président de l’Aapravasi Ghat Trust Fund (AGTF).
Le ministre des Arts et de la Culture devait aussi parler de la célébration de la fête de Divali sur le plan national et de la commémoration du 180e anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés à Maurice et a confirmé la présence de la ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj. Cette conférence de presse de Mookhesswur Choonee s’est tenue sur un ton d’au revoir, même s’il a précisé, ému, que « je ne dis pas c’est ma dernière conférence de presse ». Il a tenu à parler de « sa relation spéciale avec la presse écrite et parlée », affirmant que chacun avait joué son rôle comme il se doit et que son ministère avait fait son travail.