Des instituteurs des classes de Std II et III des écoles primaires vont terminer le programme du deuxième trimestre sans manuels. Cette situation qui dure depuis des semaines déjà exaspère les instituteurs qui, faute de livres pour certaines matières, n’ont aucun alternatif pour préparer leurs élèves en vue des contrôles de fin de trimestre. Le ministère de l’Éducation et le Mauritius Institute of Education sont pointés du doigt.
“Le ministère de l’Éducation s’est dispersé dans ses priorités. Il est focalisé sur la réforme et veut faire trop de choses à la fois”, s’insurge un instituteur. C’est la deuxième partie des manuels qui n’a pas été encore distribuée dans les écoles. “Les enseignants sont contraints de se débrouiller sans manuels. Ce qui n’est pas évident quand on sait que le troisième trimestre est relativement court et qu’il sera difficile de se rattraper avant la période des révisions”, explique un instituteur de Std V.
Les classes de Std V ont connu le même problème, lequel a été toutefois résolu il y a peu. “Contrairement à nos collègues de Std II et III respectivement, nous avons pu avoir recours au Sankoré. Les manuels étant disponibles en soft copy, le tableau interactif nous a été d’une grande aide. Toutefois, cela a été plus compliqué pour les devoirs, sans manuels les élèves ne peuvent pas travailler à la maison”, confie ce dernier.
L’instituteur indigné explique que malgré la distribution des livres, le retard accusé a perturbé le rythme de  travail en classe. Il rappelle que les élèves qui sont en Std V actuellement prendront part aux premiers examens de Primary School Achievement Certificate en 2017.