Le groupe MUA (Mauritius Union Assurance) a réalisé une bonne performance en 2019 dopée notamment par un doublement de sa profitabilité en Afrique de l’Est et la mise en œuvre du plan stratégique ‘Ambition 2020’. Ainsi, pour l’exercice clos le 31 décembre dernier, l’assureur voit grimper ses primes brutes de 5%, atteignant Rs 4,4 milliards.

L’assurance générale représente 51% de ses primes totales, tandis que l’assurance vie compte pour 25%, alors que les filiales africaines du groupe représentent 24% des primes, soit quasiment la même répartition qu’en 2018.  Dans la foulée, MUA voit son profit net après taxe croître de 25% pour s’établir à Rs 444 millions. Celui-ci reste largement dominé par les bénéfices dégagés de l’assurance générale (Rs 192,6 millions), suivi de l’assurance vie (Rs 186,7 millions) et des opérations africaines (Rs 114,5 millions). Parallèlement, le bénéfice par action a augmenté de 24% à Rs 8,47.
« Le monde est actuellement confronté à des défis importants en raison de Covid-19.

Cette pandémie génère des circonstances sans précédent, provoquant des inquiétudes importantes sur les marchés financiers à travers le monde. Le cours de l’action de MUA n’est pas à l’abri de l’incertitude ambiante. Malgré une augmentation de 21% de la capitalisation boursière au cours de 2019 pour atteindre 3,8 milliards de roupies au 31 décembre, le chiffre s’élevait à 3,4 milliards de roupies le 19 mars 2020 (le dernier jour d’opération à la bourse de Maurice avant le début de la période de confinement). Nous suivons de près l’évolution de la propagation du virus et prenons les mesures nécessaires pour assurer la continuité des opérations commerciales et la résilience de notre modèle économique. Nous sommes prêts à aider nos clients pendant cette pandémie », explique le CEO, Bertrand Casteres.
Concernant l’année financière écoulée, la direction se dit satisfaite que le groupe ait achevé avec succès la deuxième année de son plan stratégique triennal ‘Ambition 2020’, délivrant une solide performance opérationnelle en 2019. L’assureur affiche une bonne rentabilité en Afrique de l’Est, une performance « stable » de l’Assurance générale et un focus sur le ‘business transformation’ ont également participé à la solidité du bilan financier de 2019. Les opérations de MUA Life ont une fois de plus enregistré des « commendable results », cela grâce à la digitalisation de l’expérience client et l’introduction de nouvelles offres de produits.

Poussé par l’engagement des équipes locales expérimentées et le soutien des fonctions centralisées du groupe, le bénéfice après impôt du groupe en Afrique de l’Est a plus que doublé l’année dernière. « Un facteur clé a été le redressement positif de MUA Kenya. Des résultats encourageants dans les quatre pays d’Afrique de l’Est dans lesquels MUA opère témoignent de notre capacité à améliorer les résultats malgré des conditions de marché difficiles », explique Bertrand Casteres. Il poursuit : « Nous avons fait des progrès considérables sur tous les axes stratégiques de  ‘Ambition 2020’, avec un accent particulier en 2019 mis sur la transformation numérique du groupe et les initiatives de développement commercial en Afrique de l’Est », ajoute-t-il. « Notre objectif est de fournir une expérience rapide et simplifiée à nos clients tout en dégageant des gains d’efficacité significatifs pour l’ensemble du groupe », dit-il.

Au début de 2020, MUA a annoncé de nouvelles mesures pour atteindre son objectif d’expansion en Afrique de l’Est avec le projet d’acquisition de Saham Kenya.

L’acquisition devrait se conclure dans le courant de 2020, suivant les approbations réglementaires. « Cette acquisition permettra à MUA de renforcer sa présence sur le marché kenyan et conduira à des synergies importantes », conclut Bertrand Casteres.