Les concours de circonstances ont voulu que l’ancien commissaire de Police Raj Dayal, fraîchement nommé ministre de l’Environnement, de la Protection contre les Catastrophes naturelles et de la Beach Authority, donne sa toute première conférence de presse en tant que ministre aux Casernes centrales hier matin. L’actuel CP Dhun Iswur Rampersad, le commandant de la Special Mobile Force Khemraj Servansing, la trentaine de stakeholders engagés dans le National Disaster Risk Reduction and Management Centre et les journalistes conviés aux police Headquarters des casernes ont eu droit à un véritable “show” à la sauce Raj Dayal. Ce dernier a saisi l’occasion pour annoncer qu’à partir de demain une escouade de la SMF ainsi qu’un hélicoptère seront en stand-by mode de manière systématique aux Casernes centrales pour des interventions en cas de catastrophes naturelles.
Ce qui devait être une simple conférence de presse portant sur la protection contre les catastrophes naturelles, du moins si l’on se fie à la convocation envoyée aux salles de rédaction des titres de presse, s’est transformée en une première prise de contact voire même un véritable atelier de travail entre le nouveau ministre Raj Dayal et ses proches collaborateurs. D’abord, cette rencontre avec la presse qui devait initialement avoir lieu au National Disaster Risk Reduction and Management Centre (NDRRMC) s’est finalement tenue aux police Headquarters des Casernes centrales, soit l’aile abritant, entre autres, le bureau du commissaire de Police ,Dhun Iswur Rampersad. Certains des journalistes branchés sur cet exercice médiatique d’hier matin avaient l’air des plus surpris de constater que cette “ conférence de presse” allait se dérouler devant une salle bondée et composée de plus d’une trentaine de stakeholders du NDRRMC.
Installé entre autres aux côtés de l’actuel CP Dhun Iswur Rampersad et du commandant de la Special Mobile Force, Khemraj Servansing, avec ces derniers n’ayant pas pris la parole à aucun moment de la conférence de presse, Raj Dayal a d’abord défini le concept novateur qu’il compte apporter au niveau du NDRRMC pour être mieux armé en vue d’affronter les catastrophes naturelles. L’une des premières mesures portant la griffe Dayal devrait intervenir dès demain avec une escouade de la SMF ainsi qu’un hélicoptère basés aux Casernes centrales pour toutes interventions liées aux catastrophes naturelles. Selon les premières indications, ce peloton de la SMF, avec le soutien aérien, devrait faire preuve d’efficacité afin d’être engagé dans des opérations sur des lieux du sinistre en l’espace de 15 minutes.
À cet effet, le ministre de de l’Environnement, de la Protection contre les Catastrophes naturelles et de la Beach Authority a fait comprendre que désormais tout se fera dans la prévention et dans la préparation en vue de faire face à ces événements. “Je viendrai de l’avant avec un nouveau concept : nous n’allons pas attendre qu’un cyclone arrive pour prendre les mesures de précaution. Le concept est que nous devons déclencher les mécanismes de préparatifs bien avant qu’un cyclone, par exemple, ne soit déclaré. Kan pe donne klass enn, ki enn vie dimoune pou ale rode koulou ek marto ? Kouma li pou fer ? Il faut que quand nous passons en temps cyclonique, la personne s’est déjà engagée bien à l’avance dans un élément de preparedness”, a-t-il soutenu. Le ministre Raj Dayal a annoncé également qu’une “clean-up operation” a déjà été initiée dans certaines régions pour éviter les risques d’inondations avec la période cyclonique à venir.