La brigade de lutte contre la drogue en milieu carcéral a réalisé un joli coup de filet dans la soirée d’hier en procédant à l’arrestation du Prison Officer Pheerungee, qui faisait l’objet de sérieux soupçons de la part des autorités pénitentiaires depuis quelque temps déjà. L’officier, qui a subi une fouille systématique alors qu’il s’apprêtait à prendre son poste à la Prison centrale de Beau-Bassin, avait sur lui une importante cargaison de drogue, dont des comprimés psychotropes et des feuilles de gandia, ainsi que des téléphones cellulaires et des chargeurs.
Le Commissaire de la prison Jean Bruneau, confirmant l’arrestation de ce garde-chiourme, affirme que l’administration se montre intraitable contre quiconque au sein du personnel de la Prison se rendra complice des détenus trafiquants de drogue. C’est hier en début de soirée que décision a été prise pour passer à l’action une fois que le suspect Pheerungee se serait montré au Gate Lodge pour le travail. La fouille devait déboucher sur la saisie de 14 colis soigneusement scellés avec de la tresse isolante de couleur noire. Dans ces colis se trouvaient pas moins de 75 comprimés de Rivotril, des feuilles de gandia, des téléphones cellulaires, des chargeurs de téléphone et trois paires d’écouteurs.
L’officier de la Prison ainsi que la drogue et les équipements téléphoniques saisis ont été remis à l’escouade de l’Anti-Drug and Smuggling Unit de la Western Division à des fins d’enquête. Le Prison Officer Pheerungee a comparu devant le tribunal de Rose-Hill pour son inculpation provisoire et sa détention policière.