Les gardiens de la prison de Melrose sont tombés mercredi sur un cellulaire et deux cartes sim lors d’une inspection de la cellule de Rudolf Derek Jean Jacques, alias Gro Derek. Ce dernier n’a pipé mot sur la provenance des objets saisis, qui seront remis à la police pour enquête. Selon nos renseignements, il se pourrait que l’ADSU prenne possession du cellulaire et des cartes pour ensuite demander un décryptage et déterminer avec qui correspondait le détenu, qui est en attente d’un jugement dans le cadre d’une affaire de drogue.
Rudolf Derek Jean Jacques est poursuivi sous trois chefs d’accusation de trafic de drogue devant les Assises. Il est accusé d’avoir, en janvier 2012, à Baie-du-Tombeau, remis de l’héroïne à Seewoosing Dayal, un chauffeur de taxi, lequel bénéficie de l’immunité dans cette affaire et officie comme témoin à charge lors du procès. La drogue avait été répartie dans des bouteilles en plastique. Sous l’autre charge, le DPP reproche à Gro Derek d’avoir, une nouvelle fois, remis de l’héroïne à Seewoosing Dayal en juin 2012, toujours à Baie-du-Tombeau. Cette fois, la drogue était répartie dans huit bouteilles en plastique et la valeur excédait le million de roupies. Gro Derek est aussi accusé d’avoir remis une somme de 45 000 euros à des intermédiaires pour financer l’importation d’héroïne d’Afrique entre janvier et mai 2012.
Bruno Wesley Casimir, skipper de profession, est quant à lui poursuivi devant les Assises pour avoir transporté, à deux reprises, des bouteilles contenant la drogue que Gro Derek aurait remise à Seewoosing Dayal, à bord de son bateau.