Deux ressortissants français détenus à Maurice pour trafic de droits seront transférés incessamment en France, a appris Le Mauricien de sources officielles. Ce transfert fait suite à une série de consultations entre les autorités française et mauricienne. Il a été évoqué par le Premier ministre mauricien avec son homologue français, Manuel Valls, et figurait à l’agenda des discussions qu’a eu la secrétaire d’État française à la Francophonie, Annick Girardin, lors de son passage à Maurice en juin dernier.
Interrogée lors de son passage à Maurice, Annick Girardin avait affirmé que le gouvernement français a fait une demande pour arriver à un accord sur le transfert de deux détenus. « C’est une urgence que j’ai plaidée auprès du Premier ministre. On souhaiterait voir ce détenu regagner la France pour des raisons médicales graves. Le Premier ministre y a été sensible. Un autre cas concerne une femme qui a déjà purgé une grande partie de sa peine à Maurice. Elle a été exemplaire dans sa manière d’être. Nous pensons que ces deux signes seraient bons dans le cadre de bonnes relations entre la France et Maurice et pour solutionner les situations humaines difficiles. » La détenue quitte le pays incessamment alors que le prisonnier quittera le pays au plus tard le 4 septembre, fait-on ressortir.