Environ 30 mois après le début de la construction de la prison de haute sécurité de Melrose, les travaux complétés par les contracteurs J. V Beijing Zhuzong/Hyvec Partners ont atteint la barre des 70 %. C’est ce qui découle d’une site visit effectuée en cette fin de semaine par une importante délégation composée, entre autres, du Commissaire de police Dhun Iswar Rampersad et celui des prisons Jean Bruneau. L’ouverture de ce centre pénitentiaire ultramoderne, au coût d’environ Rs 1,9 milliard et pouvant accueillir jusqu’à 1 000 détenus, est prévue pour août.
Ce constat de visu dans la matinée d’hier par la Senior Chief Executive du Bureau du Premier Ministre Fong Weng-Poorun, le Commissaire de police Dhun Iswar Rampersad, le Commissaire des prisons Jean Bruneau et le National Security Adviser Santana Mukherji, a permis de situer la progression des travaux depuis les premiers coups de pioches en septembre 2010. À environ cinq moins de la mise en opération de la prison de Melrose, le Resident Project Manager Dharam Bunjun affirme que l’infrastructure de ce centre est pratiquement complétée. Les 13 blocs d’hébergement y compris les blocs gériatrique et de haute sécurité capables d’abriter 60 détenus, ont déjà été aménagés, de même que deux ailes comprenant chacune quatre ateliers et pouvant accueillir 400 prisonniers.
Ce nouveau centre pénitentiaire qui s’étend sur une superficie de 42 arpents, comprend plusieurs unités correspondant aux différentes catégories de détenus et dispose de plusieurs facilités. La prison de Melrose sera dotée d’un secteur d’isolement avec un dortoir pour 50 détenus, d’une unité médicale avec 20 lits et d’un bloc de transit. Elle comptera aussi une cuisine centrale et une boulangerie. Sont également disponibles : des lieux de prières et des facilités éducatives, l’une des priorités du Service des prisons étant la réhabilitation des détenus. Dans ce même contexte, chaque bloc d’hébergement comprendra des facilités récréatives, dont un gymnase, un coin pour la lecture et un réfectoire. Plusieurs autres activités axées sur la formation préprofessionnelle continue de même que la plantation de fleurs seront organisées pour aider les détenus à continuer à se familiariser avec leur environnement et pour faciliter leur réinsertion.