« Les officiers de la prison abattent un travail très difficile ! Et parce que je sais à quel point ce travail requiert des efforts, ils ont tout mon soutien ! » Le Premier ministre a procédé à l’inauguration de l’Eastern High Security Prison de Melrose hier, en début de soirée. Dans son intervention, Navin Ramgoolam devait égratigner le précédent régime, le taxant de « sheer incompetence ! », quant à l’identification, le début et l’arrêt « soudain » des travaux d’une prison, située à Rose-Belle, effectués entre 2001 et 2004. De même, Navin Ramgoolam, évoquant « les nombreux crimes de ces derniers temps », devait déclarer que « la peine de mort est sujet à débats… »
« On parle beaucoup de la peine capitale. Il y a des crimes passionnels. Il faut savoir faire la différence et y réfléchir… », a déclaré officiellement le PM. Cependant, a-t-il continué à l’heure des questions, « il y a des crimes passionnels et des crimes prémédités. Les crimes passionnels continueront, avec ou sans peine capitale. Il faut bien réfléchir à tout cela. »
Il a par ailleurs déclaré que « la décision de construire une nouvelle prison ne date pas d’hier ! L’enjeu était de décongestionner les autres prisons car il y avait un problème de surpopulation carcérale. Or, le précédent régime avait pris une décision en ce sens, et ce, dès avril 2001, quand un terrain à Rose-Belle fut identifiée. Des études et des travaux furent mises en route et même approuvés sous la supervision du Commissaire des Prisons de cette époque, en décembre 2003. Mais en septembre 2004, soudain, ceux qui étaient au pouvoir devaient découvrir, subitement, que le site était inapproprié ! » Pour le PM, « comment peut-on être aussi irresponsable ? Laisser des travaux démarrer et entreprendre des études, durant trois ans et demi, et découvrir, soudainement, que ce n’est plus possible d’aller de l’avant avec un projet ? This is sheer incompetence ! »
Dans le même ordre d’idées, le PM a soulign’ que « il y a 10 ans, la dotation budgétaire pour la prison était de Rs 243 M. Actuellement, cette enveloppe est de Rs 837 M, marquant une augmentation de plus de 244% » Réitérant son soutien à « tous les officiers des prisons, qui abattent un travail remarquable, ce n’est pas un métier quelconque ce qu’ils font », Navin Ramgoolam a aussi fait ressortir que « je ne suis toutefois pas en faveur d’une politique molle envers les détenus. Il faut un bon dosage d’humanité, d’intelligence et de fermeté. » Et d’élaborer : « les prisonniers sont envoyés en prison parce qu’ils ont commis un tort à la société. Il est donc logique qu’ils paient leur dette envers la société. » De ce fait, a ajouté le PM, « nous allons bientôt venir avec le Pay Back Mauritius Project, qui entre en ligne avec cette philosophie. »
Le Premier ministre a, dans son allocution, fait l’éloge de l’actuel Commissaire des Prisons, Jean Bruneau. Il a dit à l’égard de ce dernier : « He is the right man in the right place. » Réagissant à ce commentaire, le CP Bruneau devait se dire « très honoré que le PM reconnaisse notre travail. Je dédie ce compliment à tout mon personnel qui travaille très dur pour que la prison soit un lieu de réhabilitation et que les détenus en sortent des citoyens responsables. »
Évoquant le Strategic Plan 2013-23 pour la prison, le PM a annoncé la réalisation prochaine d’une Open Prison pour les femmes. À signaler que les premiers locataires des cellules de l’Eastern High Security Prison débarqueront dans les prochains jours. À l’issue des discours, le PM a été emmené par les cadres de la prison pour un tour des lieux. Il était accompagné de plusieurs ministres présents à l’inauguration, Rajesh Jeetah, Satish Faugoo, Cader Sayed-Hossen et Jim Seetaram.