Le département des prisons s’est doté d’une nouvelle ambulance médicalisée depuis le 19 décembre. Au coût d’environ Rs 1,8 M, ce véhicule spécialement adapté et aménagé permettra le transport des personnes malades et blessées des centres pénitentiaires vers un établissement hospitalier.
L’ambulance est pourvue de matériels nécessaires à la surveillance et aux premiers soins des blessés en sus des équipements de base pour la survie de même que des dispositifs visuels et sonores.
Selon le Commissaire des prisons, cette acquisition se situe dans le cadre d’un projet de restructuration en vue d’améliorer le service pénitentiaire. Jean Bruneau précise que ce véhicule, qui remplace l’ambulance des Services des prisons datant de 1989, ne fait que répondre à l’urgence de la situation. « L’entrée en opération de cette ambulance dotée d’équipements modernes va permettre de prodiguer davantage de soins médicaux et bénéficiera autant au personnel qu’aux détenus », soutient-il.
Dans le cadre de son projet de restructuration, le département des Prisons a fait l’acquisition en 2011 d’une dizaine de véhicules servant à transporter des détenus et le personnel affecté à la prison. Au coût d’environ Rs 13 millions, la flotte comprenait des véhicules utilitaires, dont trois 2×4 et deux 4×4, trois fourgonnettes de 15 places et deux de 18 places.
Maurice compte neuf établissements pénitentiaires : la prison centrale de Beau-Bassin, la New Wing de Beau-Bassin, la prison de Grande-Rivière-Nord-Ouest, les prisons de Richelieu, Petit-Verger et Phoenix, la prison des femmes, le Centre correctionnel pour les jeunes et deux centres de réhabilitation pour garçons et filles, respectivement. Environ 2 700 détenus y sont incarcérés.
Le département des prisons a pour objectif le maintien de la sécurité et la discipline, ainsi que la réhabilitation des détenus. L’instruction morale et religieuse, le traitement médical, l’organisation des cours de formation professionnelle, des facilités pour le sport et des programmes éducatifs sont des services qui sont offerts pour mieux encadrer les détenus.