L’indice des prix à la consommation (CPI) a subi une hausse de 1,2 point le mois dernier pour s’établir à 114,6 points. Cette progression a eu un impact sur le taux d’inflation (moyenne annuelle du CPI pour la période se terminant en mai 2017, comparée à celle se terminant en mai 2016) qui s’est établi à 1,9%.
Comme tel a été le cas pour les mois précédents, c’est l’augmentation des prix des légumes, résultant des conditions climatiques défavorables, qui a eu une forte incidence sur l’évolution de l’indice des prix à la consommation. La montée des prix des légumes s’est traduite par une progression de 0,9 point dans le CPI. Statistics Mauritius rapporte que les autres produits alimentaires (+ 0,1 point), les boissons alcoolisées (+ 0,1 point) et les frais des cliniques (+ 0,1 point) ont également affecté l’indice.
Au niveau des sous-indices, on constate que pour la catégorie « produits alimentaires/boissons non alcoolisées » une hausse de 3% a été enregistrée. La majoration des frais des cliniques a eu pour résultat un relèvement de 1,5% du sous-indice pour la santé alors que pour les boissons alcoolisées le sous-indice est passé de 134,4 points à 135,1 points (+ 0,5%). Pour le transport également, une augmentation de 0,5% a été notée.
À fin mai dernier, le taux d’inflation headline s’élevait à 1,9% comparé à 0,8% à fin mai 2016. En mars et avril 2017, les taux étaient de 1,3% et 1,5% respectivement. Le taux d’inflation year-on-year (niveau du CPI pour un mois donné comparé à celui du mois correspondant de l’année précédente) a également fait un grand bond, atteignant 5,9% le mois dernier par rapport à 1,3% en mars 2017 et 2,9% en avril 2017.