Le prix des légumes ne devrait pas connaître de baisse de sitôt, surtout la pomme d’amour, prévient la Small Planters’ Association.

Sur le marché, les pommes d’amour se vendent entre Rs 70 et Rs 120. « Les dernières grosses pluies et les fortes chaleurs ont favorisé cette situation. De nombreuses plantations de pomme d’amour ont été affectées », indique Kripalloo Sunghoon, porte-parole des petits planteurs.

Au total, 20 000 tonnes de pommes d’amour doivent être cueillies par an pour répondre à la demande du marché mauricien.

En 2018, trois nouvelles variétés de pommes d’amour ont été introduites par le ministère de l’Agro-industrie. Plus résistantes à la chaleur, elles devaient être disponibles sur le marché malgré les intempéries, et ce, à un prix raisonnable. Toutefois, aucune suite n’a été donnée à sa culture.

« Le ministère devrait veiller à ce que ces nouvelles variétés soient cultivées dans les plantations », déplore Kripalloo Sunghoon.

La pénurie, estime-t-il, pourrait s’étaler jusqu’en avril.