49 – J’AI TOUT APPRIS SUR LA ROUTE
Tout imité. Le tag est ma liturgie. Jusqu’à la simplicité de mes traits. Ce n’est pas le logo qui compte, mais la trace. Quand tu veux frapper, tu colles toutes les lettres, tu grossis les contours, tu gonfles tout ce qui est rond, les B, les P, les D, les O. tu mets en oblique tout ce qui est droit : les I, les L, les V, les T, tu les étends jusqu’à ce que ça fasse grosse gueule. Et tu fais dépasser les E, les F, les K. bref, tu fais sur les lettres ce que Picasso a fait sur un visage. Les Noirs d’Amérique ont inventé ça. Et c’est devenu universel. Mais moi, je résiste à la horde. La pub m’a appris à chercher plus loin que la première sensation.