Le tout nouveau Prix Jean Fanchette des Jeunes est venu hier soir, à l’Institut Français de Maurice (IFM), confirmer le talent d’Aqiil Gopee — qui a déjà été distingué à plusieurs reprises — et révéler celui d’une jeune femme de 15 ans qui aime écrire des fictions en anglais et en français. Shephali Sohni Duljeet a proposé un conte fantastique tandis que son alter ego confie avoir recherché le réalisme dans sa nouvelle.
Anjani Murdan, la présidente du jury de cette première édition du prix Jean Fanchette des Jeunes, estime que nous pouvons nous réjouir de cette première cuvée 2015, notamment grâce à la participation qui s’est soldée par 32 contes ou fictions soumis en deux mois d’appel à candidatures. « Nous ne nous attendions pas à une telle participation, nous fait-elle remarquer. Une bonne dizaine de ces textes sont très prometteurs, mais j’avoue que ceux des deux lauréats ont été choisis à l’unanimité du jury, car ils se démarquaient davantage de l’ensemble. En tout cas, j’espère que les participants à ce concours, et particulièrement ces dix jeunes, vont être encouragés à continuer à continuer d’écrire aussi bien. » L’enseignante de français au SSS Rajcoomar Gujadhur de Centre-de-Flacq sait l’intérêt d’encourager la créativité chez les jeunes.
Aqiil Gopee a écrit Libellules spécialement pour ce concours, avouant l’avoir fait au dernier moment. Cette nouvelle raconte l’histoire d’un jeune homme qui a rendez-vous avec une jeune fille sur une colline. Celle-ci tombe inconsciente à un moment donné pour une raison assez mystérieuse… Sous le titre Suivre son destin, Shephali Sohni Duljeet s’intéresse quant à elle à Potam Casthafiort, un petit garçon qui a le pouvoir d’aller et venir de la vie réelle à un monde totalement imaginaire. Cette faculté l’amène à vivre des aventures que le jeune auteur raconte en 13 courts chapitres, au cours desquelles il lui arrive aussi de donner quelques leçons de morales aux adultes…
Les membres du jury étaient Anjani Murden, Amarnath Hosany, Corrine Vigoureux, Nicholas Natchoo et Nuckiren Pyneeandee. Les conclusions de leurs délibérations ont été par Jean-Marie Gustave Le Clézio, qui a eu l’idée de ce nouveau volet du prix Fanchette. Tous les participants ont ensuite pu recevoir leur certificat de participation et participer à un cocktail organisé par l’IFM.