La MCB a été déboutée vendredi par les juges Keshoe Parsad Matadeen, alors Chef juge suppléant, et le juge Asraf Caunhye, dans sa motion de contestation d’une décision défavorable prise par le magistrat Raj Seebaluck. Le procès a repris à la mi-journée aujourd’hui, avec l’interrogatoire contradictoire de Reshad Hosenee, ancien chef de cabinet du ministère de la Sécurité sociale.
Dans le jugement de la Cour suprême, le magistrat avait statué que la poursuite, représentée par Me Rashid Ahmine, pouvait appeler les témoins assignés selon l’ordre qu’elle a établi. Les avocats de la banque, Mes Eric Ribot SC et Maxime Sauzier SC, voulaient que la Cour entende au préalable les dépositions données à l’ICAC par les représentants de la MCB.
Lors de l’audience du jour, Me Ribot s’est intéressé aux échanges de correspondances entre la MCB et le ministère, portant sur les sommes d’argent et le montant des intérêts que ce ministère avait placés à ladite banque.
À quelques questions, l’ancien PS, qui s’était joint à ce ministère en 2002 et qui a été muté à un autre ministère avant de prendre sa retraite le 1er mars 2010, a déclaré que c’est la Principal Accountant du ministère, qui à l’époque était Amina Rojoa, qui est la mieux placée pour répondre aux questions précises de l’avocat de la défense.
Le procès reprendra vendredi matin. Rappelons que la banque est accusée de blanchiment d’argent.