La Master & Registrar, Gaytree Manna, a rejeté les objections déposées par le conseil légal de sir Anerood Jugnauth, dans le procès qu’intente le ministre du Travail, Shakeel Mohamed, à l’ancien président de la République ainsi qu’à l’ancien Premier ministre et leader du MMM Paul Bérenger. Ce procès a été appelé lundi.
Shakeel Mohamed s’était senti diffamé par des propos qu’ils avaient tenus lors d’un congrès nocturne à Roche-Bois le 18 avril 2012. Ils avaient tous deux fait allusion aux incidents qui avaient eu lieu en octobre 1996 à la rue Gorah-Issac, Vallée-Pitot, lors desquels il y avait eu mort d’homme.
Les légistes paraissant pour sir Anerood Jugnauth ont soutenu devant la Master & Registrar que la seule partie du Statement of Claim impliquant leur client figure dans le paragraphe 4. Pour eux, cette partie ne justifie pas l’action qui a été logée et ils ont demandé que la plainte soit rejetée ou à défaut, qu’il y ait un procès séparé de celui de Bérenger.
Tout en rejetant la première objection, la Master & Registrar a fait remarquer qu’il n’est pas de son ressort de décider s’il doit y avoir deux procès séparés à la place d’un seul. Elle a précisé que la question peut être tranchée devant l’instance appropriée.
Soulignons que le plaignant, dont la plainte a été rédigée par Me Hiren Jankee, avoué, réclame aux deux dirigeants du Remake une somme de dommages de l’ordre de Rs 20 millions conjointement.