Plusieurs procès ont été appelés aujourd’hui en cour d’assises, présidée par le juge Prithviraj Fekna, dont des cas où il y a eu mort d’homme et d’autres liés au trafic de drogue. Parmi les accusés se trouvaient Sada Curpen dans l’affaire du meurtre de Denis Fine, et Bernard Maigrot, qui aura à répondre d’une accusation d’homicide dans l’affaire Vanessa Lagesse, retrouvée morte le 9 mars 2001 dans son bungalow à Grand-Baie.
Sada Curpen et Bernard Maigrot sont défendus par Me Ivan Collendavelloo, Senior Counsel. L’avocat est assisté de Me Christine Sohun dans les deux procès, et dans celui du premier nommé il bénéficiera également de l’appui de celui qui a toujours défendu le prévenu, Me Raouf Gulbul.
Dans l’affaire Fine, les trois accusés sont Jérôme Christophe Legrand (alias Souris), dont l’avocat Me Assad Peeroo se trouve actuellement à l’étranger, Sada Curpen et Patrick Steeve Prinslet Serret (alias Polocco) qui est défendu par Me Rama Valayden.
Trois charges d’entente délictueuse ont été logées contre eux dans le but éventuel, selon le dossier de la poursuite, de tuer Denis Fine, un Mauricien installé en France et venu passer des vacances à Maurice. Les délits allégués auraient été commis en décembre 2009 d’une part à Morcellement Maison Blanche à Pamplemousses, localité où résidait la victime, et d’autre part à partir de la prison de Beau-Bassin où Sada Curpen était détenu.
Les accusés devront comparaître à nouveau devant le juge le 3 septembre. La poursuite était représentée ce matin par Me Mohanasundary Naidoo Senior Assistant DPP.
Dans l’affaire Vanessa Lagesse, c’est la deuxième fois que Bernard Maigrot se présente devant le juge président de la Cour d’Assises. Le 7 juin 2008, il avait bénéficié d’un Discontinue of Procedure (DOP), alors qu’il avait été déféré devant cette instance par la Cour de Mapou, à la suite de l’enquête préliminaire devant laquelle il avait comparu comme étant l’unique accusé dans l’affaire.
En novembre 2010, l’enquête a été relancée et quelque temps après, le suspect a été arrêté de nouveau. Après quelque temps en détention, il a été relâché sous caution.
À l’appel de l’affaire ce matin, Me Collendavelloo a fait une demande concernant la copie du dossier complet de l’accusation. Me Rashid Ahmine, Senior Assistant DPP, a indiqué qu’il serait prêt vers novembre. Le juge a alors fixé au 19 novembre la prochaine comparution de l’inculpé.
Soulignons que d’autres procès figurant sur la waiting list de la Cour d’Assises seront appelés demain matin, dont celui dans l’affaire du meurtre de Gérald Lagesse.