Le procès de Joseph de Ravel de l’Argentière qui s’est tenu ce matin du 2 mai en cour intermédiaire a été renvoyé au 17 mai. Pour cause, l’avocat de la poursuite, Me Roshan Santokee n’était pas présent en cour ce matin.

Rappelons que Joseph de Ravel de l’Argentière est poursuivi pour pédophilie. Les faits se sont déroulés en 1998. Cinq de ses victimes avaient alléguées avoir subi des sévices alors qu’elles étaient encore mineures. Les victimes avaient indiqué aux enquêteurs comment elles avaient été agressées sexuellement alors qu’elles s’étaient rendues chez leur copine commune pour des moments de loisirs. Lors de la confrontation des faits dans les locaux du Central CID, Joseph de Ravel avait plaidé coupable sous 14 accusations alors que 21 étaient logées contre lui. En 2012, Joseph de Ravel de l’Argentière avait été placé en détention.