Le procès intenté à Rudolf Derek Jean Jacques, alias Gro Derek, et Bruno Wesley Casimir pour importation d’héroïne s’est poursuivi hier avec les témoignages des officiers de l’ADSU responsables de l’enquête. L’un d’eux est revenu sur la saisie de 5 kg d’héroïne dans une forêt à Petit-Raffray, avec l’aide de Seewoosing Dayal, arrêté en juillet 2012 dans cette affaire. Ce dernier avait indiqué aux officiers de l’ADSU que c’est Gro Derek qui les lui avait remis.
Rudolf Derek Jean Jacques est poursuivi sous trois chefs d’accusation de trafic de drogue devant les Assises. Il est accusé d’avoir, en janvier 2012, à Baie-du-Tombeau, remis de l’héroïne à Seewoosing Dayal, un chauffeur de taxi, lequel bénéficie de l’immunité dans cette affaire et officie comme témoin à charge lors du procès. La drogue, dont la valeur marchande est estimée à plus d’un million de roupies, avait été répartie dans des bouteilles en plastique. Sous l’autre charge, le DPP reproche à Gro Derek d’avoir, une nouvelle fois, remis de l’héroïne à Seewoosing Dayal. La transaction aurait eu lieu en juin 2012 à Baie-du-Tombeau. Cette fois-ci, la drogue était répartie dans huit bouteilles en plastique et la valeur excédait le million de roupies. Gro Derek est aussi accusé d’avoir remis une somme de 45 000 euros à des intermédiaires pour financer l’importation d’héroïne d’Afrique entre janvier et mai 2012. Bruno Wesley Casimir, skipper de profession, est quant à lui poursuivi devant les Assises pour avoir transporté à deux reprises les bouteilles contenant la drogue que Gro Derek aurait remise à Seewoosing Dayal, à bord de son bateau.
La séance d’hier devant les Assises s’est poursuivie avec le témoignage des constables Kauderally et Maussade. Ce dernier devait relater le jour où le témoin Seewoosing Dayal a mené les enquêteurs de l’ADSU vers une forêt, à Petit-Raffray. « Mo pou plennman kopere avek lapolis pou demantel sa rezo ladrog-la. Ena enkor leroinn Derek ti donn mwa pou garde. Mo kapav montr lapolis », aurait déclaré Seewoosing Dayal en présence des officiers de l’ADSU. C’est ainsi dirigés par le témoin Dayal que les officiers de l’ADSU ont déterré 5 kg d’héroïne sous un rocher, dans un sac en plastique noir enveloppé avec du ruban adhésif. « Samem parsel leroinn Derek inn donn mwa pou garde la sa », avait soutenu le témoin.
Le constable Kauderally est quant à lui revenu sur la saisie de quelques bouteilles contenant la drogue, avec l’aide du témoin Dayal, à Grand-Baie en août 2012. En novembre, le témoin Maudarbacus devait déclarer « sa bann boutey-la resanble seki monn servi pou transport la drog ». Nella Pemsing, du Forensic Science Laboratory (FSL), est venue confirmer en Cour que les sachets utilisés comme pièces à conviction dans ce procès sont bien ceux que la police lui a remis pour l’expertise.
Le procès a été ajourné au mardi 8 mars. Les avocats de la défense procéderont au contre-interrogatoire des policiers. Gro Derek est représenté par Me Deepak Rutnah et Wesley Casimir par Mes Chetan Baboolall et Alwin Jawaheer. Me Rama Valayden tient un watching brief pour le témoin à charge Hayeshan Maudarbacus. La poursuite est représentée par Mes Denis Mootoo, Senior Assistant DPP, Asha Ramano-Egan et Pamela Veerabadren.