Poursuivi pour le meurtre d’une prostituée en 2008 à Balaclava, à savoir Marie Lourdes Collet, Naseerudin Tengur a comparu devant le juge Benjamin Joseph aux Assises ce matin. Alors que Me Raouf Gulbul avait été commis d’office pour assurer sa défense, l’avocat a informé la Cour qu’il ne pourra le faire, expliquant assurer déjà la défense d’un accusé dans un autre procès, dans lequel Naseerudin Tengur est aussi mêlé. Il s’agit du meurtre de la tante de ce dernier, Khairoonessa Tengur, âgée de 58 ans, également assassinée en 2008.
Me Raouf Gulbul a informé la Cour ce matin qu’il représentait déjà un accusé dans un autre procès dans lequel Naseerudin Tengur est coaccusé. L’avocat a indiqué que son client lui a fait part de certaines informations et qu’il serait « injuste » et allant « contre l’éthique professionnelle » d’assurer la défense de Naseerudin Tengur. Me Gulbul s’est appuyé sur les règlements 4 et 8 du Code of Ethics, qui évoque la « breach of confidentiality by another client » pour soutenir sa demande. Le juge a ainsi désigné Me Ashley Hurrangee pour défendre Naseerudin Tengur. La Poursuite est représentée par Me Medhi Manrakhan, Principal State Counsel. L’affaire sera de nouveau appelée le 3 juillet.
Le jeune homme de 24 ans est accusé d’avoir tué Marie Lourdes Collet le 21 juin 2008 à Balaclava. La victime avait été violée avant d’être brûlée vive. Lors de la dernière séance, le juge avait émis un ordre de la Cour en vue d’obtenir le rapport médical de l’accusé après son admission au Brown Sequard Hospital. Les médecins avaient alors conclu qu’il était “fit to stand trial”.
La police reproche à un mineur de 17 ans, à Naseerudin Tengur (Sameem) et à Amanulah Sharil Samoon Emamdee (alias Souval) d’avoir tué la tante du deuxième nommé en décembre 2008. Concernant le mineur de 17 ans et Sameem Tengur, la Cour correctionnelle de Port-Louis avait statué qu’il y a suffisamment de preuves pour les déférer devant la Cour d’assises.Le mineur n’avait que 14 ans au moment des faits allégués. Naseerudin Tengur, un soudeur, et Amanulah Sharil Samoon Emamdee, marchand ambulant de profession, avaient, eux, respectivement 23 et 33 ans.
Khairoonessa Tengur a été trouvée morte le 22 décembre 2008 à son domicile, rue Francis Daubin, à Vallée-des-Prêtres. Selon le rapport du chef du département médico-légal de la police, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, le décès de la victime, alors âgée de 58 ans, résultait d’une strangulation. Les côtes de la quinquagénaire avaient également été fracturées. Khairoonessa Tengur aurait par ailleurs été violée et sodomisée par un de ses agresseurs ce soir-là avant d’être tuée.