Le procès intenté à l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam ainsi qu’aux ex-DCP Dev Jokhoo et Ravine Sooroojebally, concernant les incidents survenus au bungalow de Roches-Noires dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011, reprendra ce lundi avec le contre-interrogatoire du témoin clé Rakesh Gooljaury, homme d’affaires et « ancien ami » de Navin Ramgoolam. Ce dernier et les deux autres accusés ont plaidé non-coupable d’une accusation de complot en Cour intermédiaire.
Lors de la dernière séance, les relevés téléphoniques de Rakesh Gooljaury avaient été décortiqués, ce qui avait causé une certaine confusion en cour. Le témoin vedette, contre-interrogé par Me Gavin Glover, SC, dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011, avait déclaré que c’est bel et bien Nandanee Soornack qui l’avait appelé sur son téléphone portable pour l’informer de l’incident alors que, dans une version, il avait indiqué qu’il n’en était « pas sûr ». Voulant vérifier en détail les informations obtenues sur ces relevés téléphoniques, Me Glover devait trouver que les documents en sa possession étaient « différents » de ceux de la poursuite. Il avait ainsi obtenu un renvoi pour vérifier cette anomalie.