Après le concours de logo en décembre dernier, l’Association of Mauritian Manufacturers (AMM) a lancé sa campagne de sensibilisation sur les produits fabriqués à Maurice. « Ena nou lamin ladan » est le slogan qu’a choisi l’association pour encourager les consommateurs à acheter mauricien. Cette démarche collective veut également servir de plate-forme pour stimuler l’offre et la demande.
Avec cette campagne, le concept Made in Moris se concrétise. C’est l’avis du président de l’AMM, Gérard Boullé, qui dit aborder cette étape avec fierté et émotion. « C’est un tournant décisif dans le paysage industriel mauricien. Il y a deux ans la marque collective était encore un concept, aujourd’hui ce logo atteste de l’origine mauricienne des marques et produits, selon des critères de valeur ajoutée locale et de transformation. Plus qu’un logo, c’est un outil de différenciation des produits mauriciens à destination des consommateurs, face à la progression agressive des produits importés », affirme-t-il.
Devenue une plate-forme visant à stimuler l’offre et la demande, Made in Moris veut également développer le sens d’appartenance des Mauriciens. D’où le slogan « Ena nou lamin ladan. » Car l’industrie locale compte 165 000 emplois directs et indirects. Ce qui mène l’association à déduire qu’« une personne sur deux dans un foyer contribue à cette industrie. »
Catherine Gris, Executive Development Officer de l’AMM, avance que « la démarche Made in Moris est porteuse d’un message d’espoir et de développement pour nous tous dans notre pays. Maurice a besoin d’accélérateur de citoyenneté et d’énergie positive. »
Selon une étude menée par la firme De Chazal du Mée en 2012, l’industrie locale contribue à hauteur de 12% du Produit National Brut. Cependant, l’AMM réclame un “level playing field” pour mieux faire face à la concurrence des produits importés.
Avec la campagne Made in Moris, l’AMM veut attirer l’attention sur le savoir-faire mauricien et le fait que les produits fabriqués localement sont de qualité égale aux produits importés.