Sur la base de dernières données, les représentants du Crop Estimates Coordinating Committee estiment que la production sucrière de la saison 2013 n’atteindra pas les 415 000 tonnes comme annoncé précédemment, selon un communiqué diffusé par la Chambre d’Agriculture hier. Néanmoins, d’après le communiqué, la production devrait rester supérieure à 400 000 tonnes. Le chiffre final de la récolte sera connu durant la dernière semaine de décembre avec la fin des opérations à Omnicane.
La récolte sucrière 2013 prendra fin ce mois-ci. Au 30 novembre, 91,5 % des superficies avaient déjà été récoltées, quelque 3 524 189 tonnes de cannes usinées et 378 009 tonnes de sucre produit. À ce jour, les deux usines du groupe Altéo Ltd — Deep River Beau Champ et FUEL — ont terminé leurs opérations alors que la dernière des 5 usines en opération cette année devrait clore la saison durant la dernière semaine de décembre.
Le mois de novembre a connu des conditions climatiques anormales, marquées par de fortes précipitations, avec une pluviométrie moyenne de 274 mm, soit de plus de 270 % de la moyenne des pluies à long terme. L’écart le plus important par rapport à la moyenne à long terme a été enregistré dans l’ouest avec des précipitations de 826 % au-dessus de la moyenne des pluies à long terme.
Cette pluviométrie atypique à une période qui est normalement relativement sèche a induit une pousse imprévue de la canne et par conséquent une diminution de l’accumulation de saccharose dans la canne entraînant une baisse du taux d’extraction à l’usine.