Elles ont une énergie lumineuse et une détermination à toute épreuve. Ce sont toutes ces femmes qui partagent la même douleur : le vécu d’un cancer, et doivent combattre la maladie au quotidien. Unicorn (MSJ Limited) assume pleinement son rôle de “Responsabilité sociale d’entreprise” (CSR) et soutient les associations qui accompagnent ces femmes atteintes d’un cancer en leur permettant de donner vie à des projets solidaires. Histoire de transformer le chagrin en carburant pour demain.
La compagnie Unicorn, spécialisée dans l’importation et la distribution de produits pharmaceutiques et de produits de santé, a remis cette semaine des chèques à plusieurs associations afin de soutenir leurs efforts dans l’accompagnement des malades, mais aussi pour contribuer au bien-être des Mauriciens. Ces donations CSR permettront ainsi à l’association Breast Cancer Care d’acheter des prothèses mammaires et des perruques pour les patientes ayant subi une ablation du sein suite à un cancer. L’association HEP support qui vient en aide aux personnes souffrant de l’hépatite, mettra cet apport financier au profit de nouvelles campagnes de sensibilisation et pour couvrir les dépenses de sa hot line qui répond aux questions du public et offre des conseils à ceux qui souffrent de l’hépatite. Cette maladie qui provoque une défaillance du foie est provoquée par un virus transmis par le sang, entre autres, à travers le partage de seringues entre toxicomanes ou suite à des transfusions sanguines remontant aux années 1990 lorsque le sang des donneurs n’était pas analysé au préalable.
Unicorn a aussi accordé cette année une partie de ses fonds CSR à des initiatives d’organisations non gouvernementales visant à promouvoir l’éducation comme un moyen de sortir durablement de la pauvreté. Parmi les bénéficiaires, la Children Foundation, l’association Ramalingar Illam et SOS Village d’Enfants.
La Children Foundation compte utiliser les fonds CSR attribués par la compagnie Unicorn pour financer partiellement les frais d’aménagement de son Centre for vocational training & life skills d’une superficie de 2 000 pieds carrés, qui sera opérationnel vers le mois de mars à proximité du marché de Vacoas. Ce centre de formation permettra à des étudiants qui éprouvent des difficultés d’apprentissage scolaire, d’acquérir des compétences pour fabriquer des produits de papeterie, des lampes décoratives ou des gâteaux.
Quant à l’association Ramalingar Illam, elle aide 55 familles défavorisées de Ste-Croix, Roche-Bois et Cassis à envoyer leurs enfants à l’école, soit en leur offrant du matériel scolaire et des uniformes ou en leur donnant à la fin de chaque mois des sacs de provisions. Le secrétaire de cette association, Ravin Carpenen, a exprimé le souhait que d’autres compagnies suivent l’exemple de la compagnie Unicorn qui mettra ses employés à la disposition de ces organisations afin de les aider bénévolement.
En outre, la compagnie Unicorn a remis un chèque à SOS Village d’Enfants afin de financer les dépenses mensuelles (vêtements, nourriture, matériel scolaire) des six enfants de 2 à 17 ans qui vivent dans l’une des 14 maisons du complexe de Beau-Bassin.
Des chèques ont aussi été attribués à l’hospice Ashram Gayasingh, à l’association des malvoyants Lizie dan la main et au club Rotary de Port-Louis pour leur projet d’une Classe de Métiers dans les écoles primaires ZEP.