Implantée au début de l’année à Camp-Benoît, Petite-Rivière, l’entreprise Finishing Touch, spécialisée dans la finition de produits imprimés, pense pouvoir apporter une valeur ajoutée aux produits des imprimeurs locaux aussi bien que régionaux.
Finishing Touch entend révolutionner le marché de l’imprimerie à Maurice et dans l’océan Indien grâce à la qualité de ses prestations. L’entreprise, qui a été officiellement lancée la semaine dernière, estime pouvoir être en mesure de répondre aux besoins des petits aussi bien que des gros imprimeurs en offrant des services de reliure de tout genre, de pliage, de vernissage, de dorure à chaud, de laminage et bien d’autres travaux.
Disposant de machines de haute technologie spécialement conçues pour des travaux des plus sophistiqués, Finishing Touch considère qu’elle a les moyens de proposer des prestations de finition de qualité et avec une certaine rapidité. La machine ACORO, par exemple, sert à relier les livres et sa capacité peut atteindre jusqu’à 4000 livres par heure et cela « avec une finition parfaite ».
Janick Rochecouste, General Manager de Finishing Touch, soutient dans un communiqué que son entreprise, à travers des travaux spécialisés, est capable de fournir aux imprimeurs une valeur ajoutée à leurs produits finis et ce dans des délais appropriés. « La finition est notre spécialité et grâce à nos machines sophistiquées, nous pouvons opérer de façon plus rapide tout en offrant une qualité hors pair. Faire appel à une compagnie de finition comme la nôtre peut donc s’avérer être un réel gain de temps pour l’imprimeur ne disposant pas des machines appropriées, mais aussi un gain de temps pour son client ».
Selon la direction de Finishing Touch, les imprimeurs ont montré de l’intérêt pour les prestations de l’entreprise. Selon le communiqué de presse, le directeur de l’imprimerie Lys Pack, Dean Lee, a trouvé que les services proposés par Finishing Touch constituent « une réelle révolution pour le secteur de l’impression ». En faisant appel à Finishing Touch, les imprimeurs, affirme-t-il, pourront eux-mêmes optimiser leurs services, en réalisant des gains de temps.
Finishing Touch, poursuit le communiqué, a des ambitions régionales et espère conquérir les marchés des îles de l’océan Indien. Mention est faite d’un important imprimeur réunionnais qui a approché la compagnie en vue de sous-traiter ses travaux de finition.
Finishing Touch emploie 39 personnes et compte poursuivre ses investissements dans des machines performantes.