Eau de javel, produits vaisselle, dégraissants, détartrants, décape four, spray vitres, nettoyants wc, déboucheurs… Les produits ménagers ne manquent pas dans les supermarchés et nombreux sont ceux qui ne peuvent s’en passer pour le nettoyage de leur maison. Ces produits, qui contiennent pourtant des substances chimiques, ne sont pas sans risques. Afin de savoir si un produit nettoyant vaut la peine d’être acheté, il convient de mesurer le degré de son utilité et de son efficacité. Par ailleurs, est-il inoffensif par rapport à votre santé et à l’environnement ?
Les dangers que comportent de tels produits sur la santé sont une intoxication, des brûlures, des allergies ou encore une gêne respiratoire. Pour éviter de tels risques, il est très important de respecter les précautions d’emploi.
Il importe de stocker ces produits dans de bonnes conditions et de les maintenir loin des sources de chaleur. De préférence, ne collectionnez pas une quantité de produits nettoyants chez vous. Gardez-les hors de la portée des enfants en les maintenant en hauteur. Avant toute première utilisation, il faut lire et suivre les recommandations sur les contenants. Ainsi faisant, on évite le surdosage car les modes d’utilisation indiquent les quantités de produit à utiliser, les modes de conservation et autres précautions à prendre. Il est important de respecter le dosage recommandé. Cela ne sert à rien de l’augmenter. De plus, ce serait plus coûteux et cela pourrait nuire à la santé. Il convient en outre de respecter les conditions de rinçage. Choisissez de préférence, quand c’est possible, des marques de produits écologiques.
Pour éviter des risques d’intoxication, il est déconseillé de transférer un produit nettoyant dans un récipient alimentaire tel une bouteille en verre, une bouteille d’eau minérale ou de jus de fruit. Le produit est susceptible d’être confondu avec le liquide se trouvant d’habitude dans le récipient et être ainsi consommé. Par ailleurs, le contenant d’origine est mieux adapté pour la conservation.
Les déboucheurs de canalisation pour la maison sont des produits corrosifs et agressifs, pouvant causer des brûlures et de graves lésions aux yeux. Une autre méthode de se protéger est de porter des gants. Cela évitera aux produits chimiques de pénétrer dans votre peau et par la même les brûlures et risques d’allergie. Si vous avez des problèmes cutanés avec un produit, bannissez-le. Il est déconseillé d’utiliser plusieurs produits en même temps ou de mélanger plusieurs produits. Des réactions chimiques peuvent être occasionnées. Par exemple, mélanger de l’eau de Javel avec certains autres produits contenant de l’acide – détartrant, nettoyant pour sanitaires, antirouille – peut susciter un dégagement gazeux qui peut provoquer une irritation des muqueuses et des yeux, des maux de tête et des nausées. Ce mélange peut aussi induire à un oedème pulmonaire accompagné de complications infectieuses. Lorsque l’eau de Javel est en contact avec de l’ammoniaque, un gaz plus dangereux encore se forme pouvant provoquer des dommages aux poumons.
Lors de l’utilisation, il est conseillé d’ouvrir le produit avec précaution et d’éviter de le sentir directement. En laissant l’air circuler pour une quinzaine de minutes le matin et le soir dans votre maison, vous permettez l’évacuation des substances chimiques répandues par les produits et accumulées dans l’air.
En cas de déversement accidentel, rincez sous l’eau du robinet pendant une dizaine de minutes et ôtez les vêtements touchés. S’il y a eu inhalation, sortez de la pièce pour respirer à l’air libre. Au cas où il y aurait eu, accidentellement, une projection dans les yeux, rincez dix minutes sous l’eau tiède, les paupières ouvertes. Dans ce type de projection ou de déversement accidentels, le risque est en principe des irritations plus ou moins graves au niveau cutané ou respiratoire. Les problèmes peuvent varier d’une simple rougeur de la peau, une irritation de la gorge ou des yeux durant quelques jours à une brûlure grave de l’épiderme, des yeux ou des voies respiratoires susceptibles d’entraîner la mort. Dans les cas les plus graves, appeler le Samu (114).
Les jeunes enfants, les femmes enceintes, les asthmatiques et les personnes âgées sont plus vulnérables face à de tels produits.
Selon un travail effectué par le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Brest en France pour savoir si un produit ménager est bon, il faut qu’il réponde à certains critères. En premier lieu, il faut pouvoir justifier son utilité. Vous pouvez vous demander s’il est vraiment nécessaire de cirer l’escalier qui devient glissant au point qu’il représente un danger. Autre exemple : est-il vraiment utile de traiter la moquette quand je suis allergique eux acariens ou asthmatique ? Ou alors, n’est-il pas mieux de remplacer la moquette par du carrelage ? D’autre part, cela vaut-il le coup de vaporiser un désodorisant ou autre parfum d’ambiance quand les mauvaises odeurs sont dues à un manque d’aération.
D’autant plus que selon plusieurs études, certains produits d’entretien comportent des risques sur le système reproductif et des risques cancérigènes. Il faut aussi se poser la question de l’efficacité des produits même si les fabricants affirment qu’ils le sont.