Alors que sur le marché mondial, le prix du baril de pétrole maintient sa courbe descendante pour rester dans les parages de USD 50, la State Trading Corporation a maintenu le prix du litre d’essence à Rs 49.95, soit le prix fixé depuis le 6 décembre dernier. Par contre, le prix du litre du mazout a été rajusté à Rs 35.50, dont une réduction de Rs 2.30 par rapport au prix de ce même 6 décembre 2014. Ces prix sont en vigueur depuis ce matin.
Justifiant sa décision de ne pas procéder à une baisse du prix de l’essence à la pompe, la STC soutient officiellement que « the percentage decrease in the retail price of Mogas is 2.15 %, i.e less than the 4 % ceiling. Therefore the retail price of Mogas is maintained at Rs 45.95 per litre ». Par contre, pour le mazout, la baisse du prix est de l’ordre de 6,08 %, soit supérieur au plancher de 4 %.
Sur un autre plan, la structure des prix des carburants indique que sur chaque litre d’essence vendu, une somme de Rs 16.80 est perçue sous forme de taxe, soit la Taxe à la Valeur Ajoutée et les droits d’accise et Rs 6.35 au titre de diverses contributions, dont Rs 4 au Build Mauritius Fund, qui a des dettes de Rs 4 milliards auprès du gouvernement.
Pour les Rs 35.50 du litre de mazout, le consommateur verse Rs 4.93 au gouvernement en guise de TVA et de droits d’accise et Rs 6.25 pour les contributions à divers fonds.