Les étudiants mauriciens ayant obtenu les meilleurs résultats aux examens de l’Association of Chartered Certified Accountants (ACCA) en septembre/décembre 2016 et mars/juin 2017 ont été récompensés par ACCA Mauritius lors d’une cérémonie tenue récemment à l’hôtel Le Méridien, à Pointe-aux-Piments.
Sponsorisée par Aspen Global Incorporated, filiale locale d’Aspen Pharmacare Holdings, cette « High Achievers Celebration » édition 2017 a vu une soixantaine d’étudiants, classés 1er, 2e et 3e au niveau national ou qui ont obtenu les meilleurs résultats dans chaque module aux quatre derniers examens de l’ACCA, être honorés par ACCA Mauritius. Dans les milieux de l’organisation locale, on soutient que la qualification ACCA ainsi que le statut de membre ACCA (soit un statut d’expert-comptable) sont très demandés. Environ 90 % des quelque 3 500 comptables de Maurice sont des membres ACCA. « Les étudiants désirant se former et faire carrière en comptabilité et finance choisissent principalement cette filière. L’ACCA a d’ailleurs remporté le « overall Best Association award » de l’Association Excellence Awards lors d’une cérémonie à Londres en mars 2017 », fait-on ressortir.
La « High Achievers Celebration » a aussi été l’occasion pour Madhavi Ramdin-Clark, Head of ACCA Mauritius, de faire état de deux changements importants introduits à partir de ce mois dans la procédure d’examens et dans le cursus de l’ACCA, mondialement et à Maurice. Les examens des modules F5 à F9 vont désormais se faire sous le système Computer Based Exams (CBE) de l’ACCA, en plus d’être offerts sur le support papier traditionnel. Les étudiants ont donc la possibilité de choisir de participer à ces examens sur un ordinateur, dans un centre CBE agréé par l’ACCA, et selon une liste de dates. « Ceci offre plusieurs avantages aux étudiants, dont celui d’une meilleure planification de leurs dates d’examens et de révision, ainsi qu’une flexibilité dans le choix des centres d’examens », a indiqué Madhavi Ramdin-Clark.
Les modules F5 à F9 font partie du deuxième niveau (le niveau intermédiaire) du cursus de l’ACCA et ils concernent notamment la fiscalité, l’audit et la gestion financière. Les examens des modules F1 à F4 (niveaux de base à niveau intermédiaire) étaient déjà proposés en mode CBE. L’ACCA compte faire graduellement évoluer tous ses examens en formule CBE uniquement.
L’ACCA offre également à compter du 31 octobre un module « Ethics and Professional Skills » qui traite de l’efficacité en gestion, des aptitudes à communiquer, du leadership et de l’esprit d’équipe. Cette évolution dans le cursus, précise-t-on, répond à un besoin d’avoir des cadres de mieux en mieux formés en gouvernance d’entreprise, en gestion des équipes et en communication. « Ces aptitudes sont indispensables dans les postes de responsabilité que sont appelés à occuper celles et ceux qui obtiennent leur qualification ACCA et qui, par la suite, peuvent aspirer à devenir membre ACCA. En étant membres ACCA, ces experts-comptables peuvent apporter à leurs entreprises et à leurs clients une expertise forte et des conseils stratégiques », a fait ressortir Madhavi Ramdin-Clark.