Contrairement aux années précédentes, le Medical Council sera doté de sang neuf, à une exception près. Les médecins des secteurs public et privé qui se sont rendus aux urnes  hier pour élire le prochain board du Conseil de l’Ordre des médecins ont choisi le renouveau. Ils espèrent plus de dynamisme au Medicial Council, considéré pendant plusieurs années comme un bouledogue sans dents, en dépit des amendements apportés au Medical Council Act.
Les résultats des urnes à l’issue des élections qui se sont déroulées durant la journée d’hier sont claires et nettes : c’est une nouvelle équipe qui sera à la tête du Conseil de l’Ordre des médecins qui connaît un rajeunissement. En raison du fort pourcentage de votants, soit 36,28% contre 23% en 2012, représentants 925 votants sur les 2,549 électeurs enregistrés, le dépouillement a duré plus longtemps. Ce n’est qu’aux alentours de 19h que les officiers de la Commission Électorale  et son assistant ont proclamé les résultats.
À l’exception du Dr Aziz Foondun, qui en sera à son 6e mandat, tous les élus (à noter que le Dr Govinden Ayassamy élu en 2012 avait donné sa démission peu de temps après) connaîtront les rouages du Medical Council pour la première fois. Parmi les élus, on notera l’élection de trois femmes, toutes issues du secteur privé, dont deux spécialistes, les Drs  Subha Shita Devi Gaya et Bibi Faeza Soobadar, et une généraliste, le Dr Veenoo Devi Basant Rai. Outre le Dr Geerjanun Bisnauthsing, élu en tête de lice pour le secteur public avec 680 voix, la performance du Dr François Tadebois, généraliste du privé, avec 634 voix, est tout aussi honorable.
Au sein de la profession médicale, on explique ce renouveau au Conseil de l’Ordre des médecins par le fait que de nombreux médecins n’ont pas été satisfaits de certaines décisions prises par l’ancien board du Medical Council, dont les examens pour l’enregistrement ou encore les examens oraux pour les spécialités. D’ailleurs, les médecins du public et du privé – dont une majorité de jeunes médecins qui s’étaient déplacés hier pour suivre les résultats – semblaient tout à fait en accord contrairement aux années précédentes. Et fait assez rare, les votants étaient nombreux présents hier à la proclamation des résultats. Le président sortant, le Dr Baboo Servansing, qui n’a cette fois pas posé sa candidature, est également resté jusqu’à la fin. Il a profité de l’occasion pour remercier l’équipe sortante du Medical Council. Au vu des nouveaux visages sur le board, tout porte à croire qu’un changement radical attend le Conseil de l’Ordre des Médecins.